L’Hist’Opale 2018

L’édition 2017 de l’Hist’Opale avait permis de faire un clin d’œil, 30 ans après, au rallye de Calais.

JPEG - 146.7 ko

L’ensemble des participants ayant apprécié le fait d’évoluer sur ces anciennes « spéciales », l’équipe organisatrice a souhaité travailler dans le même esprit pour cette édition du 12 mai 2018. Pour autant, il était vite apparu nécessaire de se renouveler, et de s’éloigner un peu d’un territoire Calaisien désormais bien trop connu des fidèles participants. C’est ainsi que la commune d’Esquelbecq (59) était choisie pour conclure la première étape.

Ayant réglementairement limité le nombre d’engagés à 50, c’est finalement une trentaine de voitures qui se retrouvaient samedi matin dans les locaux de la concession Opel Europ’Auto de Calais. Comme en 2017, la mise en place de 3 catégories permettaient aux participants d’opter pour des exercices de navigation correspondant à leur préférence. Si en « Touring » l’accent est volontairement mis sur la découverte de la discipline, en revanche pour les plus acharnés la catégorie « Marathon » est tout indiquée. Au final, c’est la catégorie « Grand Touring » qui recueille la plus grande partie des équipages.

JPEG - 91.2 ko

Afin de s’éloigner au plus vite de l’agglomération Calaisienne, les premiers kilomètres de la randonnée se firent sur l’autoroute A16,. Mais rapidement les équipages retrouvaient les petites routes propices à la navigation et l’orientation. A cet égard, il avait été choisi de proposer un maximum de cartes (sauf en catégorie « Touring ») afin d’amener le navigateur à un travail constant de description de l’itinéraire. La première étape conduisait les participants de Saint Folquin à Volckerhinckove. Ensuite, le village de Buysscheure devait rappeler des souvenirs à certains car il s’agissait de la plaque tournante du rallye des 3 Communes. C’était il y a un peu plus de 30 ans ! Pour la fin de la première étape, il fut proposé à la catégorie « Marathon » une carte à flèche autour d’Ochtezeele. Mais le fond de carte datant de 1800, il fallait réussir à le lire au regard de l’état des lieux en 2018. Ces paysages qui nous semblent immuables évoluent finalement, et quelques grands axes de circulation de l’époque n’existent plus, ou sont devenus de simples chemins.

JPEG - 135.2 ko

Après la pause méridienne, c’était une partie du parcours du Hoppeland Rally qui était empruntée pour rejoindre Sockx. Puis le secteur de Pitgam , utilisé dans les années 90 par le rallye de Dunkerque attendait les participants. Une pause rafraichissante était offerte par le Calais Auto Racing devant l’église de Drincham.
La suite de la randonnée emmenait les équipages jusqu’au lac d’Ardres qui avait été choisi pour clôturer cette édition de l’Hist’Opale.

Côté classement, la catégorie Marathon a vu la victoire de Christian Duhaut et Raymond Kelle sur Simca CG, l’intermédiaire (Grand Touring) a été remportée par la 2CV de l’équipage Noël Martel et Jean-Marie Averlan. En catégorie découverte (Touring), c’est Amaury DUBRULLE et Matthieu VANENGELANDT qui remportent la mise sur une Opel Kadett de 1976.

PNG - 38.2 ko

-> Classements 2018

Organisation : Calais Auto Racing.

-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements 2018 (PDF - 418 ko)