ING Ardenne Roads 2018 : sous le soleil exactement

ING Ardenne Roads (21-22 avril 2018)

• Conditions parfaites, leaders imperturbables
• Lutte intense pour les accessits
• Tendances féminité et passion familiale
• Modernisation confirmée
JPEG - 132.9 ko
Un magnifique plateau

« Quand on sait que les dernières éditions se sont déroulées sous la pluie et parfois même les flocons, le simple fait d’évoluer sous un chaud soleil a décuplé le degré de satisfaction des participants. Pas la moindre anicroche, pas de tôle froissée cette année, les équipages ont pu faire jouer leur maitrise de la régularité dans les meilleures conditions », entonnait Jean-François Devillers au lendemain de l’arrivée de « son » ING Ardenne Roads (21-22 avril 2018). Le CEO de Trajectoire ajoutait : « Nous sommes ravis d’avoir vu les concurrents répondre de la meilleure manière à nos injonctions concernant la vitesse. Grâce au système Tripy, nous pouvons contrôler leur comportement dans les zones sensibles et seuls trois excès de vitesse dans des zones sensibles (Aglomération, zone 30 ) ont été enregistrées ! Un argument de plus quant à la crédibilité de notre épreuve, à tous points de vue ! »

Maertens-Pyck, intraitables

JPEG - 102 ko
1er Pre-War Xavier De Conninck et Corinne Gerardin

Sportivement parlant, la course fut des plus passionnantes. A nouveau, les expérimentés Jean-Jacques Maertens et Aswyn Pyck, se sont montrés impériaux aux commandes de leur Porsche 356  : « Tout a fonctionné à merveille, depuis le contrôle technique, jusqu’à l’arrivée. On a eu de la chance quand il fallait… et il en faut parfois ! Les 20 premiers équipages sont au départ de cette épreuve le couteau entre les dents ! L’organisation de Jean-François sort du lot par sa constance : belles régions, organisation rigoureuse, ambiance conviviale, personnel accueillant, année après année. Un week-end parfait ! » Toutefois, au terme de la première journée, 11 points seulement séparaient les deuxième et neuvième équipages. Le tracé concocté dans l’Eifel dimanche matin allait voir erreurs et imprécisions se payer cash. Ainsi, derrière les père et fils De Jaeger, hissant leur Porsche 911 Targa à la deuxième position, seuls 0,7 point séparait la VW Karmann de Van Rompuy et Vanoverschelde de la MG B GT emmenée par Chris et Olivier Proot !

JPEG - 117.1 ko
1er Père-fils et 2e De Jaeger

Maertens et Pyck évoluant en catégorie Post-War, la voie était grande ouverte dans le peloton Pre-War pour Xavier De Conninck et Corinne Gerardin, dont la MG PA de 1934 faisait fi de la concurrence. « Je regrette un peu que le nombre de Pre-war soit en baisse d’année en année. Ces voitures coûteuses et contraignantes prennent de l’âge, comme leurs propriétaires qui se concentrent de plus en plus sur des épreuves dédiées », concédait Jean- François Devillers.

Tendances

On isolera encore la 34e place de l’équipage Hermans/Vuylsteke. Martine et Barbara, premier équipage entièrement féminin à l’arrivée, incarnaient à la perfection l’attrait que la gent féminine accorde à l’ING Ardenne Roads : « C’était notre 16e participation ! Un parcours superbe, de beaux paysages et surtout une sympathique lutte entre équipages féminins. De plus en plus de femmes possèdent leur propre voiture et c’est amusant de participer entre copines, sans les tensions et prises de bec qui peuvent se produire entre un homme et une femme… », souriait Martine !

JPEG - 130.9 ko
1er féminin Hermans/Vuylsteke

Autre tendance marquante : la multiplication des équipages partageant entre père et fils ou père et fille, un week-end autant sportif que festif. Geert et Cedric De Jaeger, brillants deuxièmes l’illustrent à merveille : « Réaliser un tel résultat entre père et fils est incomparable à une première place avec un ami ou une connaissance ! Dans le passé, on partageait bien moins de choses avec nos parents. Mais ce genre d’expérience est inoubliable, nous rapproche encore et grave des souvenirs ! »

Pionnière

JPEG - 67.3 ko

Jean-François Devillers tenait également à revenir sur l’un de ces petits plus qui font de cet ING Ardenne Roads un évènement exceptionnel : « Cette 17e édition de l’épreuve était pour nous l’occasion de lancer une application nous permettant à la fois d’améliorer fortement la communication avec les participants avant l’épreuve, mais également en cours de route, comme ce fut le cas pour annoncer l’annulation d’une RT pour cause de travaux, mais également à l’égard des spectateurs. L’application a été téléchargée à plus de 500 reprises et consultée 3.000 fois au cours du week-end. Cet outil va devenir incontournable et va faire des émules ! »

Si toute l’équipe de Trajectoire songe à quelques axes de développement pour l’ING Ardenne Roads, elle se plonge dans l’immédiat sur la préparation d’une autre épreuve de prestige, le Liège-Rome-Liège pour lequel il reste quelques places ! A bon entendeur…

-> Classements 2018


PNG - 33.7 ko

Organisateur : Trajectoire
Texte : Arnaud Dellicour
Photos : Julien Mahiels

photo1 : Maertens-Pyck

-> revivre les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classement 2018 (PDF - 744.3 ko)