Contact Recherche avancéeé
 

Historic Tour - Charade #1 - Que la montagne est belle !

News Classic Racing | Publié le 11 juin 2016

Face au Puy-de-Dôme, au cœur des Monts d’Auvergne, l’aura du circuit de Charade demeure intacte. A l’invitation de l’Historic Tour, le meilleur de la compétition historique nationale lui rend hommage ce week-end et ce sont encore 13 courses qui s’y succéderont dimanche.

JPEG - 82.5 ko

Samedi 11 juin

STATUT-QUO AU CHAMPIONNAT DE FRANCE

Déjà bien établie au lendemain des Historic Tour du Paul Ricard et du Val de Vienne, la hiérarchie du Championnat de France n’a guère évoluée au fil des huit courses « historiques » de ce samedi. Pour être resté invaincu lors de ses deux apparitions du jour, en GT Classic et GT/Tourisme Asavé, Franck Morel conforte sa première place au championnat en GT/Tourisme. A celui des Monoplaces/Protos, un même scénario s’impose puisque les trois co-leaders, Lionel Robert (Formule Renault Classic), Hugo Carini (F3 Classic) et François Belle (Formula Ford Historic) ont négocié leur journée sur un sans-faute. Bien que battu, le dernier cité l’a été par un pilote sous licence étrangère, donc non éligible au Championnat de France.

LES PILOTES DU JOUR

EN GT/TOURISME : Au Paul Ricard comme au Val de Vienne, Guillaume Mahé, partageait les commandes de la Shelby Cobra de son père Yvan au sein du plateau Asavé Racing ’65.

JPEG - 100.9 ko

En l’absence du patron d’Equipe Europe, le « fiston » (de 27 ans) a cette fois pour tâche de représenter la famille en solo. Et cela a plutôt fort bien démarrer aujourd’hui par une victoire face au vainqueur du dernier Tour Auto, Jean-Pierre Lajournade. Rien que cela !

EN MONOPLACES/PROTOS : Victime d’une sortie de piste au dernier GP de Pau, le Suisse Gislain Genecand s’est empressé d’aller rechercher son autre Formule Ford en Angleterre afin d’honorer le rendez-vous de Charade. Bien lui en a pris. Vainqueur ce samedi en Formula Ford Historic, il tentera le doublé demain tout en s’alignant parallèlement en Formule Ford Kent. Soit trois courses à son copieux menu dominical !

LE FILM DE LA JOURNEE EN MONOPLACES/SPORTS-PROTOS

SportProtosCup : l’ère Metzger

JPEG - 77.6 ko

Parti en tête, Fred Da Rocha (Lucchini BMW) n’a malheureusement pas franchi le cap du premier tiers de course. Après l’avoir relayé au commandement, Franck Metzger (Cesca Grac) a eu ainsi tout loisir de distancer le reste du peloton pour boucler sa prestation avec plus de 20’’ d’avance sur l’autre Lucchini de Jean Laffargue, qui découvre ce week-end le circuit de Charade. « Nelson », auteur de la pole, place sa March au 3ème rang, tandis que Jean-Michel Guermonprez (Grac MT14), parti bon dernier, achève sa brillante remontée dans le top 5.

F3 et Formule Renault Classic : on ne change pas les habitudes...

JPEG - 116.4 ko

Formule Renault : Selon un refrain connu, après avoir repoussé Matthieu Châteaux à 2/10 lors des essais, Lionel Robert n’a laissé aucune chance à celui-ci en course en le distançant au fil des tours. Le Manceau ouvre ainsi le score du week-end en franchissant l’arrivée après près de six secondes d’avance sur l’ancien lauréat du trophée. Bon 3ème, son fils Antoine réédite ses performances du Val de Vienne, tout en reléguant à distance les Orion de Tony Boudreault et Jean-Claude Stienne, constamment restés à la lutte pour la première place des « atmo ».

Formule 3 : Déjà crédité de la pole avec plus de 3’’ de marge sur son plus proche poursuivant, Hugo Carini ne risquait guère d’être inquiété à la régulière en course... Comme prévu, après avoir mené de bout en bout, le jeune leader du trophée s’impose devant Bernard Honnorat, tout aussi solidement installé en 2ème place, et Remy Fraisse. Un peu plus loin, Laurent Vallery Masson et l’Anglais Ian Jacobs complète le quinté gagnant du jour.

Beloou en pole de la Kent.

Il faudra attendre dimanche matin pour voir les pilotes de Formule Ford Kent disputer la première de leurs deux courses du week-end. En attendant, Nicolas Beloou a profité de la séance « qualifs » d’aujourd’hui pour affirmer son statut de favori. Le Manceau laisse à 3/10 Eric Heudicourt (sur une plus récente Mygale en version Zetec), qui prive Gislain Genecand du deuxième chrono en fin de séance. Selon son habitude, ce dernier enchainera ce week-end les courses de Formule Ford Kent avec celles de Formula Ford Historic.

Formule Ford Historic

JPEG - 76.4 ko

Déjà meilleur performer en qualifications, Gislain Genecand a mené de bout en bout cette course, disputée en partie sous Safety Car. Faute d’avoir réussi à le tenir en échec, François Belle se contente de la deuxième place devant Alain Girardet, primé en classe A. La belle surprise du jour est à mettre à l’actif du jeune Gardois Antoine Weil, inattendu 4ème après avoir s’être déjà immiscé dans le tiercé de tête aux essais. Pas mal, pour quelqu’un qui débute ce week-end en Formula Ford Historic !

LE FILM DE LA JOURNEE EN GT/BERLINES

Trophée Lotus : la première à Metayer

JPEG - 86.4 ko

En ce week-end où le Trophée Lotus fête ses 30 ans d’existence, ses acteurs ont pris soin d’offrir une splendide première course au public. Echappés en tête dès les premiers tours, Pascal Metayer et Xavier Jacquet ne sont plus lâchés par la suite pour rejoindre l’arrivée dans cet ordre. Derrière cet inaccessible duo, le gain de la troisième marche du podium a également donné lieu à duel de toute beauté, Florent Cazalot attendant le dernier tour pour prendre l’ascendant sur Jean-Jacques Billeres. Dominique Vulliez hisse la première Caterham au 9ème rang.

HTCC Groupe 1 : Truffier ouvre la marque

JPEG - 98.8 ko

Au lendemain d’une « qualif » prometteuse, où les sept premiers pointaient dans la même seconde, la course a rapidement perdu son « poleman », Pierre-François Clot, et l’auteur du 3ème temps, Michel Mora (tous deux sur des Ford Escort RS2000). Il n’en fallait pas plus pour faciliter l’échappée de Philippe Truffier, jamais inquiété ensuite par la 505 V6 de Pierre-Alain Thibaut, ce dernier résistant jusqu’au bout à la pression exercée par l’autre BMW 530 iUS de Tony Deschamps. 8ème au général, Florian Cabarrou s’impose en catégorie Pro-Série.

Saloon Car et Asavé GT/Tourisme : Terriou et Morel en pointe

JPEG - 125.9 ko

Saloon Car : Après avoir pris l’avantage en « qualifs », Christophe Terriou s’est immédiatement porté en tête, mais en ayant une nouvelle fois Alain Derognat collé à ses basques. Sans jamais des quitter, les deux hommes ont rejoint l’arrivée dans cet ordre, séparés de seulement deux secondes. Troisième larron des essais, Patrick Fuet l’a été également en course en se maintenant à la 3ème place sous la menace de Fabrice Lefebvre et de son Audi Quattro.

Asavé GT/Tourisme : Vainqueur peu de temps auparavant de la course de GT Classic, Franck Morel double la mise dans ce plateau GT/Tourisme Asavé, où Didier Gruau ne lui a toutefois laissé aucun répit. Groupés à l’arrivée, les deux « Porschistes « laissent à bonne distance Didier Cruvelier sur une autre 911. Au finish, Daniel Mondy-Frances hisse sa Berlinette au 4ème rang devant la Ford Escort Mk1 du Belge Jean-Paul Bertrand.

Asave Racing ’65 : du très beau monde...

JPEG - 92.7 ko

Le nouveau plateau Asavé Racing ’65 continue sa montée en puissance à Charade en rassemblant un superbe parterre de 23 GT/Tourisme d’avant 1965. Parmi ces merveilles, la Jaguar Type E de Jean-Pierre Lajournade, lauréate du dernier Tour Auto, s’est portée en tête dans un premier temps avant de devoir s’effacer derrière la Shelby Cobra de Guillaume Mahé avant la mi-course. Ce dernier a ensuite joliment contrôlé la course jusqu’au damier. A plus d’une minute, les deux pilotes de Lotus Elan, Roger Poulet et André Cholley, finissent dans cet ordre à l’issue d’une autre belle bataille.

Morel sans rival en GT Classic.

JPEG - 180.2 ko

De retour au volant de sa fameuse Porsche 993 GT2 « ex Larbre », Franck Morel a survolé cette première course face à une opposition quelque peu clairsemée. Solide dauphin, Laurent Sabatier laisse à une dizaine de secondes l’autre Porsche 964 de Patrice Faurie, longtemps en bagarre avec Eric Gillet (Gillet Vertigo) avant que celui-ci ne quitte la scène. Christophe Laberty, qui dispute sa première saison cette année, glisse sa TVR Tuscan Challenge dans le top 5.

Trophée Maxi 1000

Pas de course de Maxi 1000 ce samedi, mais une séance de qualifications âprement disputée, dont Laurent Majou (Cooper S) est sorti vainqueur de peu face aux Austin 1275 GT de Michel Frenoy et Lionel Couche. Jean-François Besson suivant également de près à bord de sa Berlinette Alpine, ce sont les quatre premiers que l’on retrouve réunis en guère plus d’une seconde. Autant dire que la double course dominicale s’annonce particulièrement ouverte !

LE PLATEAU INVITE

JPEG - 32.4 ko

Legends Cars Cup (courses A et B) Partants : 35 – Le top 3 : Course A : 1.Vignjevic ; 2.Detry ; 3.Chaudet, etc. Course B : 1.Detry ; 2.Vignjevic ; 3.Watteyne, etc.
En 2 mots : Selon l’habitude, deux courses sprints de 20 mn étaient au programme de cette première journée. « L’ancien » Mané Vignjevic et le « jeune » Mathieu Detry les ont animé avec la même constance sur fond de conflit (amical) de génération… La belle se jouera dimanche en 40 mn…

A SUIVRE DIMANCHE (JOUR 2)…

La suite des courses, de 8h30 à 12h30 et de 13h35 à 18h00 (13 courses au programme) Parade des clubs et collectionneurs de 12h50 à 13h10

-> les résultats


PNG - 38.9 ko

Texte : Jacques Furet
photo : © Gérard Auriol, Promopub
photo1 : Jaguar Type E vs Shelby Cobra : l’affiche du jour en Asavé Racing ’65


-> Charade : les éditions précédentes

-> Calendrier Championnat de France Historique des Circuits 2016

 

Portfolio

 

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org