Contact Recherche avancéeé
 

Grand succès pour le 1er Vosges Rallye Festival

News Classic Racing | Publié le 30 août 2016

En cette fin août se déroulait la première édition du Vosges Rallye Festival. Ce type d’épreuve de démonstration sur le modèle de l’Eifel Rallye Festival a le vent en poupe.

JPEG - 108.2 ko

Cela permet de voir notamment les fameuses Groupe B en action alors qu’elles sont bannies de toutes manifestations chronométrées. Pour cette édition française, c’est Jacky Jung, cheville ouvrière bien connue des rallyes dans cette région, qui a pris les commandes de Slowly Sideways France pour mettre sur pied cette manifestation.

L’expérience acquise par Slowly Sideways depuis plusieurs années a permis de monter rapidement cette épreuve en France. Côté pilotes, Sébastien Loeb s’est retrouvé naturellement parrain de l’épreuve et un autre champion du monde, Timo Salonen, était également de la partie. Voilà pour les têtes d’affiche de cette première édition, sans oublier d’autres pilotes de renom comme Vaison, , Balland, Duby, Vaucard ou encore Civade.

JPEG - 395.8 ko
Sébastien Loeb

Ce sont au final près de 90 voitures qui ont pris le départ de l’épreuve à Epinal jeudi en fin d’après-midi pour une super spéciale tracée sur l’esplanade du Champ de Mars. Le ton était donné : d’ors et déjà un grand succès populaire. Des tribunes payantes avaient été installées le long d’une des portions les plus spectaculaires du tracé, elles étaient noires de monde ! Avec toutes les autres personnes se trouvant derrière les barrières tout autour du circuit, ce sont plus de 3 000 personnes qui ont pu assister à ce spectacle sous une chaleur torride (35°). Un public de connaisseurs qui saluait comme il se doit les figures volontaires ou non des concurrents qui s’en donnaient à coeur joie sur un revêtement assez glissant mêlant goudron et gravette.

JPEG - 467.7 ko
Christophe Vaison - Philippe Jehlen

Si bien évidemment Sébastien Loeb se distinguait à l’applaudimètre, on notera que Christophe Vaison (Lancia 037) avec un style généreux a fait se lever le public dans son dernier tour tant le spectacle était enthousiasmant. Dans le même genre, avec une Mini bien moins puissante, Christophe Faivre-Pierret a ravi tout autant les spectateurs par son attaque de tous les instants. Et quand on parle des Vosges, on ne peut pas oublier Jean Conreau, organisateur du Vosges Classic, et grand passionné d’Audi qui étrennait ici sa magnifique Audi Quattro S1. Il faut saluer ici sa présence car il sortait d’une hospitalisation, mais il n’imaginait pas ne pas participer à cette nouvelle épreuve dans sa belle région.

C’est bien là l’esprit de cette épreuve : du plaisir pour tous, pilotes et spectateurs.

Dès le jeudi soir, les concurrents ont rejoint la ville de La Bresse qui sera alors la plaque tournante du rallye pour les deux autres jours de l’épreuve. La ville avait mis les petits plats dans les grands pour que la fête soit totale.

JPEG - 439.5 ko
Timo Salonen - Jean Duby

Même si la configuration de la ville obligeait à ne pas fermer complètement la circulation dans l’artère principale de la ville, la mise à disposition de la place principale avec un petit village d’articles ayant trait à l’automobile mais aussi aux douceurs gastronomiques locales ont été un plus. Sous un soleil de plomb, les concurrents avaient à parcourir deux fois deux spéciales tracées dans les environs : le Trou de l’Enfer (28,53 kms) et le Col de Grosse Pierre (7,27 kms). Comme c’est souvent le cas dans ce genre d’épreuve, les spéciales font des boucles ce qui permet de voir passer les voitures 2 ou 3 fois, voire plus pour certains concurrents qui avaient l’air de bien s’amuser ! Les zones spectateurs étaient parfaitement signalées et chacun pouvait admirer sans risque les évolutions des voitures. Ces zones étaient judicieusement choisies comme par exemple dans la spéciale du Trou de l’Enfer où les spectateurs pouvaient voir les voitures sur plus d’un kilomètre.

Le beau temps - caniculaire - aura été un plus - beaucoup de spectateurs - et un moins - les voitures ont beaucoup souffert par ces chaleurs. La journée de dimanche sera du même tonneau avec également 2 spéciales à parcourir 2 fois.

JPEG - 411.1 ko
Jean Conreau - Joël Sernaglia

Une mention particulière pour la ville et les commerçants du Thillot, où un regroupement avait lieu, qui ont fait fort pour ce passage du rallye avec notamment l’organisation de la zone spectacle du côté de la Chapelle des Vés au dessus du village dans la spéciale du jour parcourue deux fois : chapiteaux pour se restaurer et présence d’un speaker pour animer le passage des voitures.

Cette première édition aura été un vrai succès. Même s’il préfère piloter des WRC modernes, Sébastien Loeb qui a piloté durant le week-end une Peugeot 205 T16 Evo2 préparée par Vaison Sport a été très satisfait de son week-end dans les Vosges et il devrait être de la partie pour une prochaine édition. Car c’est bien ce que chacun attend désormais : revenir l’an prochain !

-> Liste des engagés 2016

Texte : NewsClassicRacing - © Photos : PhotoClassicRacing.com
photo1 : Sébastien & Séverine Loeb

-> Toute l’édition 2016

 

Portfolio

 
 
 
 
 

Cliquez !


Cliquez !


Cliquez !


www.classic-annonces.fr


voituresdelegende.com



www.ffsa.org