Contact Recherche avancéeé
 

GP de Pau Historique - Jour 1 - En guise de hors d'oeuvre

News Classic Racing | Publié le 27 mai

Samedi 27 mai -

JPEG - 85.7 ko

Intégralement consacrées aux séances d’essais qualificatifs des sept plateaux du week-end, cette première journée a offert un avant-goût de ce que sera le dimanche du Grand Prix de Pau historique 2017. Dans une ambiance unique, pas moins de 13 courses se succèderont au cœur de la cité.

HISTORIC FORMULE 2 - RENE ARNOUX TROPHY
De retour en ville

On n’avait pas revu de F2 historiques en action dans les rues de Pau depuis plus de dix ans. Ce retour, très attendu, d’une catégorie qui fit les beaux jours du Grand Prix jusqu’en 1984 prend ainsi une saveur toute particulière. Au-delà de la beauté et de la sonorité de ces monoplaces, les essais d’aujourd’hui ont également offert au public la promesse d’une double course dominicale plutôt ouverte avec les cinq premiers réunis en moins de deux secondes. Plusieurs fois couronné dans l’Historic F2 Championship, le Français Robert Simac place sa March 712M « ex Jaussaud » au sommet de la hiérarchie de ces essais devant l’Anglais Richard Meins (March 762), l’Américain James King (March 712M) et les Suisses Luciano Arnold (Brabham BT36) et Alain Girardet (March 77B). Trois pilotes australiens sont également du voyage au volant de Brabham de manière à fêter les 50 ans du triplé de la firme lors du GP de Pau 1967.

Le Top 5 des Qualifs : 1.Simac (March 712M), 2.Meins (March 762), 3.King (March 712M), 4.Arnold (Brabham BT36), 5.Girardet (March 77B), etc.
Courses (2 x 25 mn), dimanche à 10h00 et 14h50.

TROPHEE FORMULE 3 CLASSIC
Fred Rouvier rebat les cartes

PNG - 374.4 ko

Grand Prix de Pau oblige, le plateau de F3 Classic du week-end est de haute tenue en réunissant une vingtaine de monoplaces d’avant 1985, dont les pilotes ne sont pas seulement français, mais aussi anglais, italiens, allemands ou monégasques. Pour l’heure, le Cannois Fred Rouvier (Ralt RT3) crée la surprise des essais qualificatifs pour y avoir ravi la pole à l’italien Valerio Leone (March 783 ex Téo Fabi) en toute fin de séance. Ancien finaliste du Pilote Elf, le héros du jour pilote ce week-end une monoplace que lui confie son ami Frédéric Lajoux, double vainqueur de la F3 Classic l’an passé. Derrière eux, il reviendra à Michel Ghio (Martini MK27) et à Bruno Houzelot (Ralt RT3) la tâche de se partager la deuxième ligne au départ des courses dominicales.

Le Top 5 des Qualifs : 1.Rouvier (Ralt RT3), 2.Leone (March 783), 3.Ghio (Martini MK27), 4.Houzelot (Ralt RT3), 5.Lheritier (Chevron B43), etc.
Courses (2 x 25 mn), dimanche à 10h40 et 16h55.

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC
Une première ligne 100% helvète

PNG - 344 ko

On imagine mal un GP de Pau historique sans un plateau du Challenge Formula Ford Historic, tant cette catégorie a pris l’habitude d’agrémenter l’épreuve béarnaise de ses luttes acharnées. L’édition de ce week-end rassemble une trentaine de pilotes sur des monoplaces d’avant 1982, dont un sérieux contingent d’Anglais et de Suisses. « Maîtres des horloges » en ce samedi d’essais qualificatifs, Alain Girardet (sur la Lola habituelle de François Belle) et Gislain Genecand (Crosslé 30F) offrent l’avantage à ces derniers en monopolisant la première ligne de la grille de départ. Mais gare aux britanniques, car Niel Fowler, Callum Grant et Guy James, pointés à la suite, sont loin d’avoir abdiqué !

Le Top 5 des Qualifs : 1.Girardet (Lola T540), 2.Genecand (Crosslé 30F), 3.Fowler (Merlyn MK11/17), 4.Grant (Merlyn MK20), 5.James (Crosslé 35F), etc.
Courses (2 x 25 mn), dimanche à 8h00 et 15h35.

FORMULE RENAULT CLASSIC ET FORMULE FORD 2000
Un mariage heureux

PNG - 444.4 ko

Associer des Formule Renault d’avant 1995 à des Formule Ford 2 litres (d’avant 1983) issues du championnat anglais de l’HSCC, tel est le pari relevé par ce plateau riche de 33 monoplaces. Un mariage déjà réussi dans les mesures où les unes et les autres ont affiché des performances très proches lors des qualifications d’aujourd’hui. En vieil habitué des lieux, Lionel Lobert y signe le meilleur chrono des Formule Renault devant son fils Antoine, tandis que « Nelson » complète le tiercé de tête. Dans des temps comparables, Tom Smith place sa Royale de 1980 à la pointe des Formule Ford aux dépens de ses compatriotes Lee Bankhurst, parti à la faute en cours de séance, et Andrew Smith.

Le Top des Qualifs : Formule Renault : 1.L.Robert (Martini MK44), 2.A.Robert (Martini MK48), 3. « Nelson » (Martini MK54), etc. Formule Ford 2000 : 1.T.Smith (Royale RP26), 2.Bankhurst (Royale RP30), 3.A.Smith (Royale RP27), etc.
Courses (2 x 25 mn), dimanche à 8h40 et 15h00.

HISTORIC ENDURANCE GT PRE 76
Alexis Raoux avant l’heure

PNG - 408.9 ko

Comme chaque année, la course du plateau Historic Endurance sera l’une des plus attendues du dimanche. Près de 40 GT/Tourisme d’avant 1976, ou protos de - 2 litres d’avant 1966, s’y côtoieront en piste pendant une heure, pilotées par un ou deux pilotes selon les cas. Par le jeu des arrêts obligatoires aux stands, les rebondissements y seront surement nombreux et il ne serait pas étonnant que la victoire s’y décide une nouvelle fois dans les dernières minutes de course. En attendant, Florent Cazalot s’est chargé de rappeler qu’il en était le vainqueur 2016 en hissant sa Lotus Seven en tête des qualifications durant pratiquement toute la séance, avant de se faire ravir la pole par le Bordelais Alexis Raoux (Porsche 911 2,3l) dans la dernière minute pour 56/1000 de seconde ! Non loin d’eux, suivent Damien Kohler (Diva F10), les Anglais James Guess/James Hilliard (Ginetta G10) et les Espagnols José-Maria Marti/José Boiria (Porsche 911 3L RS). Les anciens champions Lucien Guitteny/Maxime Bochet s’élanceront de la 14ème place à bord de leur Alfa Roméo GTA.

Le Top 5 des Qualifs : 1.Raoux (Porsche 911), 2.Cazalot (Lotus Seven), 3.Kohler (Diva F10), 4.Guess/Hilliard (Ginetta G10), 5.Marti/Boiria (Porsche 911), etc.
Course (1 x 60 mn), dimanche à 13h10.

TROPHEE MAXI 1000
Laurent Majou donne le tempo

PNG - 354.2 ko

Toutes nées avant 1977, les petites sportives du Trophée Maxi 1000 se sont jamais les dernières à maintenir le public en haleine dans les rues de Pau. Au vu de la séance d’essais d’aujourd’hui, ce sera encore le cas lors des deux courses de dimanche, dont l’expérimenté Laurent Majou sera l’homme à battre. Net dominateur des essais de ce samedi, le pilote de la Mini Cooper S s’élancera donc de la pole pour avoir notamment distancé la Datsun Sunny de Stéphane Codet et l’autre Cooper du jeune Enzo Thiéfain. Eux deux, tout comme Jean-François Besson et Philippe Gandini (Jem) n’en demeurent pas moins décidés à déloger le favori de son piédestal…

Le Top 5 des Qualifs : 1.Majou (Cooper S), 2.Codet (Datsun Sunny), 3.Thiéfain (Cooper S), 4.Marteau (Rallye 2), 5.Besson (Alpine A110), etc.
Courses (2 x 25 mn), dimanche à 9h20 et 16h15.

LEGENDS CARS CUP
Vivement dimanche !

PNG - 297.9 ko

Incontournable compagnon du Grand Prix de Pau historique, la Legends Cars Cup a l’art d’en animer de sérieuses passes d’armes. Au nombre de 34 ce week-end, ces engins diaboliques au look d’américaines d’avant-guerre ont pris part ce samedi à une double séance d’essais de 20 mn dont les résultats conditionneront l’ordre des départ des deux courses dominicales. Meilleurs performers, Frédéric Morel et Timothée Ghislain s’élanceront de la première ligne dans l’une et l’autre. Deux rendez-vous qui s’annoncent à l’image de la météo : brûlants !

Le Top des Qualifs : 1ère séance : 1.Morel, 2.Ghislain, 3.Morisset, etc. 2ème séance : 1.Morel, 2.Ghislain, 3.Morisset, etc.
Course (2 x 40 mn), dimanche à 11h20 et 17h30.

LA SUITE DU GRAND PRIX

Dimanche 28 mai : Courses (13) de 8h00 à 12h00 et de 13h10 à 18h10.

EN MARGE DES COURSES

Le Parc Beaumont : Une fête pour toute la famille ! Fort du succès rencontré ces trois dernières années, le Parc Beaumont se transforme pour devenir une nouvelle fois un lieu permanent d’animations. Grâce à de nombreuses nouveautés, il y en a pour tous les goûts et pour toute la famille, à deux pas des tribunes Foch et Beaumont ! Comme aujourd’hui, un immense rassemblement de 400 voitures anciennes se poursuivra ce dimanche.
Les clubs en piste : une nouvelle session de parade en piste est programmées pour les possesseurs de voitures de collection, mais aussi à l’intention des pilotes d’autos de compétition d’ « Avant Guerre », ce dimanche de 12h15 à 13h05.

Les résultats en live : www.its-results.com/gpph.

-> Listes des engagés 2017
-> Les Horaires


En mémoire du triplé Brabham du GP de Pau 1967

PNG - 487.6 ko

Tous trois venus d’Australie pour participer au GP de Pau historique au volant de Brabham F2, Wayne Wilson, Tim Kuchel et Peter Barclay ont tenu à commémorer à leur manière le triplé réalisé par la firme de Jack Brabham il y a tout juste un demi-siècle. En cette édition 1967 du Grand Prix de Pau F2, Jochen Rindt, Dennys Hulme Alan Rees et en avaient été les illustres auteurs.


JPEG - 6.6 ko

Organisation : ASAC Basco Béarnais & HVM Racing
texte : Jacques Furet

photo : Après plus de 10 ans d’absence, les F2 sont de retour dans les rues de Pau. © G.Auriol

-> Tout 2017... et les éditions précédentes


Cliquez !



voituresdelegende.com



http://warson-motors.com


Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr



www.ffsa.org