Contact Recherche avancéeé
 

GP de Pau Historique #1 : les autos filent, le chrono défile

News Classic Racing | Publié le 21 mai 2016

Dans le sillage de la 75ème édition de l’épreuve contemporaine, le Grand Prix de Pau historique est entré en scène ce samedi 21 mai au cours d’une première journée exclusivement consacrée aux différentes séances d’essais qualificatifs. Et, sans attendre, le public est déjà tombé sous le charme de ses acteurs et de leurs précieuses montures…

FIA Lurani Trophy Formula Junior : Forza Italia !

JPEG - 140.3 ko

La Formule Junior, catégorie phare du sport automobile à la charnière des années 50 et 60, est une nouvelle fois honorée avec force dans les rues de Pau. Aux mains d’une trentaine de pilotes venant de onze pays différents, ces monoplaces à moteur 1000 ou 1100 cm3 ont entamé leurs débats ce samedi au cours d’une séance « qualifs » particulièrement animée. L’Italien Pierre Tonetti, double vainqueur 2015, en sort avec les honneurs de la pole après avoir pris l’ascendant sur son compatriote Manfredo Rossi Di Montelera. Derrière cette première ligne 100% transalpine, le Portugais Joan Paulo Campos Costa partagera la deuxième ligne avec le Suisse Bruno Weibel. L’Anglais Christopher Drake hisse la première Formule Junior à moteur avant au sixième rang. La suite ce dimanche au fil des deux courses de 25 mn de la journée…
Le Top 5 des chronos : 1.Tonetti (Brabham BT6) 1’31’’344 ; 2.Rossi Di Montelera (Lotus 22) 1’32’’398 ; 3.Campos Costa (Lola MK5) 1’33’’421 ; 4.Weibel (Lotus 20) 1’33’’618 ; 5.Rowley (Lola MK5).

Sport Protos 2000 : L’entrée en scène

JPEG - 86.3 ko

Nouveaux venus à Pau, les Sport Protos disposent cette année d’un plateau dédié, dont les deux courses dominicales écriront une toute nouvelle histoire. Pour s’être avéré le plus rapide aujourd’hui, « Nelson » s’élancera de la pole au volant de sa March de 1981. Une barquette de cette fameuse catégorie anglaise Sports 2000, qui fournit ce week-end le gros des effectifs. Battu de seulement 85/1000 de secondes, Michel Paganin partagera avec lui la première ligne de la grille de départ à bord de sa Grac MT14B à moteur Ford BDG. Le Britannique Peter Needham, sur une Tiga de 1982, et le duo Franco-anglais Benoit Fabre/Arnie Black (Crosslé 9S) seront voisins en deuxième ligne.
Le Top 5 des chronos : 1. « Nelson » (March 81S) 1’28’’188 ; 2.Paganin (Grac MT14B) 1’28’’273 ; 3.Needham (Tiga SC82) 1’29’’510 ; 4.Fabre/Black (Crosslé 9S) 1’30’’500 ; 5.Honnorat/Vallery Masson (Tisa SC79) 1’32’’804.

Challenge Formula Ford Historic : De grands suisses !

JPEG - 125.1 ko

Incontournable plateau du Grand Prix de Pau historique, le Challenge Formula Ford Historic rassemble ce week-end une trentaine de ces glorieuses monoplaces des seventies (1967-1981). Du côté de leurs pilotes, c’est une bataille royale entre Français, Anglais et Suisses qui s’annonce dans les rues paloises. Pour l’heure, au terme de la séance d’essais d’aujourd’hui, l’avantage revient à ces derniers grâce au redoutable trio Alain Girardet, Gislain Genecand, Jean Dionisotti, réuni en 8/10 de seconde. Suivent les trois britanniques Maxim Bartell, Callum Grant et Neil Fowler, tandis que le meilleur représentant tricolore, Didier Colombat, pointe « seulement » au septième rang. Deux courses de 25 mn les attendent dimanche.
Le Top 5 des chronos  : 1.Girardet (Lola T200) 1’27’’885 ; 2.Genecand (Crosslé 30F) 1’28’’224 ; 3.Dionisotti (Van Diemen RF79) 1’28’’693 ; 4.Bartell (Merlyn MK20A) 1’29’’078 ; 5.Grant (Merlyn MK20A) 1’29’’113.

Trophée F3 et Formule Renault Classic : Lajoux très bien

JPEG - 130.2 ko

Au Grand Prix de Pau, la Formule 3 se conjugue aussi bien sur le mode moderne qu’historique à une semaine d’intervalle. Dans le second cas, les anciennes F3 (d’avant 1985) sont rejointes en piste par des Formule Renault des années 80/90, comme cela a été le cas cet après-midi au cours d’une « qualif » dominée par Frédéric Lajoux. Le pilote monégasque prendra ainsi le départ de la première des deux courses de dimanche dans la position la plus favorable, en partageant la première ligne avec l’Anglais Rob Moores, lui aussi pilote d’une Chevron de la fin des années 70. A l’affut, Jean-Pierre Eynard Machet et Pascal Gerbout seront prêts à saisir leur chance depuis la deuxième ligne. Côté Formule Renault, il reviendra à Fabrice Porte de s’élancer en tête devant Bernard De Lastours et Christian Darlot.
Le Top 5 des chronos  : 1.Lajoux (Chevron B43) ; 2.Moores (Chevron B38) ; 3.Eynard Machet (Martini MK31) ; 4.Gerbout (Ralt RT3) ; 5.Fraisse (Martini MK34).

Trophée Maxi 1000 : Couche se lève

JPEG - 122.8 ko

Autre plateau fidèle du Grand Prix de Pau historique, le Trophée Maxi 1000 profite chaque année d’une belle côte de popularité auprès du public béarnais. Celui-ci aura tout loisir de suivre les évolutions de ces petites sportives de moins de 1300 cm3, issues des années 60/70, lors des deux courses de dimanche. En attendant, les essais d’aujourd’hui ont lancé le match en mettant en exergue la vélocité de Lionel Couche et de son Innocenti 1275 GT. Privé de la pole pour 2/10 de seconde, Laurent Majou sera vraisemblablement son plus sérieux rival en course au volant de l’une des nombreuses Mini Cooper S qui animent ce plateau. Et Philippe Gandini comme Sébastien Calas et Philippe Quirière ne seront surement pas très loin…
Le Top 5 des chronos : 1.Couche (Innocenti 1275 GT) 1’36’’709 ; 2.Majou (Cooper S) 1’36’’963 ; 3.Gandini (Cooper S) 1’38’’212 ; 4.Calas (Innocenti 1275 GT) 1’39’’102 ; 5.Quirière (Cooper S) 1’41’’124.

Historic Endurance pré 76 GT : Une heure pour convaincre

JPEG - 41.9 ko

Pour la troisième année de suite, le plateau Historic Endurance pré 76 GT présente un parterre exceptionnellement varié et international d’une quarantaine de GT/Tourisme des années 60/70. Ce sera aussi le seul à se courir sous la forme d’une endurance d’une heure à un ou deux pilotes. Comme les essais d’aujourd’hui l’ont confirmé, la victoire au général comme dans les différentes classes s’y annonce particulièrement disputée. Dominatrice aujourd’hui, la Porsche 911 des Espagnols Luis Lopez-Alvaro Rodriguez prendra de départ aux côtés de la Lotus Seven du Toulousain Florent Cazalot. Suivront au départ, l’autre Porsche ibérique de Jorge Lopez et la Lotus Elan des Anglais John et Tom Bradshaw. On retrouvera également au départ de cette endurance le tandem Lucien Guitteny-Maxime Bochet et l’ancien champion Alain Serpaggi, venu redécouvrir la Triumph Spitfire de ses débuts !
Le Top 5 des chronos  : 1.Lopez-Rodriguez (Porsche 911 RS 3L) 1’34’’926 ; 2.Cazalot (Lotus Seven) 1’35’’888 ; 3.Lopez (Porsche 911 RS 3L) ; 4.Bradshaw-Bradshaw (Lotus Elan) 1’36’’751 ; 5.Salam-Gandon (Porsche 911 RS 3L).

Legends Cars Cup : Conflit de générations

De retour dans le giron du Grand Prix de Pau historique, la Legends Cars Cup sera le théâtre dimanche de deux courses de 40 mn que les concurrents disputeront seuls ou en équipages de deux pilotes. A 44 autos en piste, les affrontements s’y annoncent sans pitié ! La double séance de qualification d’aujourd’hui en a livré un premier aperçu en plaçant le jeune Timothée Ghislain en haut des feuilles de temps à deux reprises devant son ainé Mané Vignjevic. Pour l’heure, Bruno Chaudet et Mathieu Detry sont les deux seuls autres pilotes à se glisser dans le tiercé de tête. Quelques invités inhabituels se mêlent également à cet imposant peloton, tels le pilote de GT Sacha Bottemanne et le journaliste F1 de Canal+ Julien Febreau.
Le Top 5 des chronos : séance 1 : 1.Ghislain 1’36’’167 ; 2.Vignjevic 1’36’’981 ; 3.Chaudet 1’37’’420 ; 4.Detry 1’37’’439 ; 5.Perier 1’37’’679. Séance 2 : 1.Ghislain 1’35’’597 ; 2.Vignjevic 1’36’’106 ; 3.Detry 1’36’’304 ; 4.Perier 1’36’’583 ; 5.Carton 1’36’’902.

Dimanche 22 Mai : Courses de 8h00 à 12h05. Parades clubs et concurrents et VIP Tracks de 12h20 à 13h25. Courses de 13h30 à 18h40.

-> Les résultats

-> Les horaires 2016


PNG - 36.6 ko

Organisation : ASAC Basco Béarnais & HVM Racing
Texte : Jacques Furet

-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 

www.le-relais-des-lacs.fr


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com



http://warson-motors.com


Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org