Contact Recherche avancéeé
 

Dix Mille Tours du Castellet : Un Ricard, des rencontres

News Classic Racing | Publié le 5 octobre 2015

La sixième édition des Dix Mille Tours se tenait ce week-end des 3-4 octobre 2015 sur le Circuit Paul Ricard. En dépit d’une météo incertaine – mais finalement clémente ce dimanche – 10 000 spectateurs sont venus à la rencontre des pilotes et des collectionneurs pour partager leur passion commune.

JPEG - 108.2 ko

10 000 spectateurs aux Dix Mille Tours… Comme un joli clin d’œil mathématique rendu à ce meeting devenu incontournable au calendrier des courses historiques. Des courses… et pas seulement ! Près de 600 voitures de collection de toutes époques et de tous genres – sportives, populaires, luxueuses – ont fait de l’évènement un véritable musée à ciel ouvert… Le ciel qui, avant de s’éclaircir ce dimanche, avait réservé quelques surprises aux concurrents vendredi et samedi. De quoi pimenter les essais et les premières courses par quelques figures libres. De liberté, il en était aussi question à l’intérieur du circuit où les spectateurs pouvaient jouer à la pétanque ou faire quelques tours de "Circuit 24". Et à ce jeu, les plus doués n’étaient pas forcément les titulaires du permis de conduire ! Le village réunissait par ailleurs une vingtaine d’exposants où se côtoyaient des enseignes aussi prestigieuses et diverses que les montres Zenith, les vêtements Alain Figaret ou les miniatures de la Boutique Auto Moto.

COURSES

Le spectacle en piste était assuré par sept plateaux cumulant plus de 280 voitures. Particulièrement attendues, les deux courses de Classic Endurance Racing présentaient 88 modèles dont certains exceptionnels comme une Porsche 908 "Longue Queue" (1968), deux Alfa Romeo T33/3 (1969), une Ferrari 512 M (1971) ou encore l’unique Ligier JS 3 construite (1971) – un bel hommage à Guy Ligier décédé en août dernier.

JPEG - 129.3 ko
Grand vainqueur de la journée (3 courses/4) John of B

Côté pilote, on retrouvait plusieurs vainqueurs des 24 Heures du Mans comme Gérard Larrousse (1973, 1974), Jürgen Barth (1977) ou encore Emanuele Pirro (2000, 2001, 2002, 2006, 2007) ainsi que l’espoir français du GP2 Norman Nato. D’endurance, il en était aussi question avec le Sixties’, le Trofeo Nastro Rosso et le Group C Racing, trois plateaux qui rassemblaient un grand nombre de prototypes et de "grand tourisme" retraçant l’évolution de la discipline sur quatre décennies de 1951 (Aston Martin DB2) à 1991 (Jaguar XJR14). Enfin, les berlines et les coupés étaient réunis dans les plateaux de l’Heritage Touring Cup (BMW 3.0 CSL, Ford Capri, Rover Vitesse, etc.) et du U2TC (BMW 1800 Ti, Lotus Cortina, Austin Mini, etc.).

-> Les classements

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

JPEG - 124 ko

Le meeting des Dix Mille Tours clôturait la saison 2015 des évènements by Peter Auto. A l’exception des concurrents du Classic Endurance Racing, conviés à jouer les prolongations dans trois semaines à l’Algarve Classic Festival (Portugal), les fidèles des courses historiques se retrouveront dans six mois à l’occasion du Tour Auto Optic 2ooo dont l’édition spéciale "25ème anniversaire" s’annonce déjà exceptionnelle. Entre temps, Peter Auto sera comme chaque année présent au salon Rétromobile du 3 au 7 février à Paris (Porte de Versailles).

Organisation : Peter Auto

©www.fotorissima.net / www.photoclassicracing.com

-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr

Cliquez !


voituresdelegende.com





Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr