Contact Recherche avancéeé
 

Course de Côte d'Etretat Bénouville VHC : Et de deux pour Brabham

News Classic Racing | Publié le 3 septembre 2012

Ian Ritchie et sa Brabham BT21A remporte pour la seconde année consécutive la course de côte d’Etretat-Bénouville VHC des 25 et 26 août. Ce succès porte à trois le nombre de victoires acquises par Ian à Etretat depuis 2004 lorsqu’il s’imposait avec une Lotus 23B.

Le pilote britannique a attendu le dimanche pour montrer ce dont sa jolie monoplace de Formule 3 de 1967 était capable.

JPEG - 16.3 ko
2e-Bob Gibson

Son compatriote Bob Gibson, au volant de son Alpine A110, profitait de l’occasion pour réaliser le meilleur temps scratch du samedi après-midi. Les 12 centièmes trouvés le lendemain matin étaient cependant insuffisants pour faire mieux que le second temps.
Remis de sa frayeur de la veille, le normand Alain Delarche amenait sa Lotus Seven à la troisième place scratch. Il précéda Alan Bankhurst dont la TVR Vixen était victime d’un problème mécanique le samedi privant son pilote de la première montée. La Porsche 911 noire ne permit pas à David Strange de descendre sous la minute mais lui accordait plus d’une seconde pour précéder la 911S blanche de Rodolphe Jacquette. Suivaient les étonnants Duncan Richardson au volant d’une Alfa Roméo Giulia Sprint GT et Tim Greenhill au volant de sa Wolseley Hornet Special de 1935.

JPEG - 15.7 ko
3e-Alain Delarche

La neuvième position était enlevée par la Ford Capri de Didier Corvi, une position que ne put défendre Sue Darbyshire dont la spectaculaire Morgan Super Aero de 1928 restait calée au départ de la troisième montée. La mini Morris de Ute Jene emmenait un petit peloton composé de la Renault R8 Gordini de Dave Wheeler, la Lotus 7 de Chris Davis et l’Alfa Roméo Giulia Super du meilleur sociétaire de l’ASA de l’épreuve : Bruno Manfredini.

Dans la seconde suivante, Howard Thomas au volant d’une MG B enlevait le titre de meilleur rookie de l’édition 2012. Il précédait Nigel Patten au volant d’une seconde Renault 8 Gordini.
Stuart Dean plaçait dès le dimanche matin sa Jacobs-MG Special devant la Morgan Super Aero Gary Caroline dont la progression des performances fut insuffisante pour déloger la GT Britannique.
Alain Marie plaçait son Alpine A110 à la dix-neuvième place scratch, alors que la modeste MEP X2 d’Hubert Godefroy précédait l’Alfa Romeo Giulia TI Super du “maître de cérémonie” Michel Deldon.

JPEG - 20 ko
Cooper T23 MkII

Gérard Lepron parvint à placer sa Volvo 122S devant la performante Simca 1100 TI de François Durat dans la toute dernière montée. Ils précédaient le troisième rookie de l’épreuve : Jonathan Harmer au volant d’une superbe monoplace Cooper T23 Mk2.
Mark Roper et sa Super Sport plaçait la première Frazer-Nash en vingt-cinquième position scratch. Il précéda la superbe Jaguar Type E de Bob Mellors contraint de remplacer en dernière minute sa monture à cause d’une panne mécanique.

La GN Touring de Richard Parsons, doyenne du plateau, donna le la de chaque montée en tenant le meilleur temps pendant de longues minutes pour finalement hériter d’une flatteuse vingt-septième place au classement scratch.
Les deux premières machines à subir la concurrence de la frêle voiturette verte furent les MG d’Anthony Smith (une TA) et du rookie Charles Harmer (une TF).

JPEG - 16.9 ko
Austin Seven Ulster

Roger Buxton amenait son Alfa Romeo 6C 1750 dans le top 30 avec un style digne des Mille Miglia ou des Targa Florio d’antan.
Nick Allen au volant d’une Austin Seven Ulster prit la mesure de la Riley Special du nouveau venu John Deveuve.

Patrice Wattinne présentait cette année une Riley 1.5 fraîchement acquise et la menait à la trente-troisième position devant la Frazer-Nash TT Replica de Steven Pryke.
Humplrey Collis et son Racer 500 JLR de l’immédiat après-guerre et Andy Owler sur une Matra-Simca Bagheera-S s’intercalaient entre les Frazer-Nash de David Knight (Super Sports) et de William Croxson (TT Replica).

L’habitué Trevor Tarring suivait dans sa Frazer-Nash Exeter, alors que Martin Price intercalait sa MG TA entre la Frazer-Nash Colmore de Timothy Pryke et la Super Sports de Lachlan McKenzie.

JPEG - 18.6 ko
Frazer-Nash Exeter

La TT Replica de Paul Weston précéda l’imposante Lancia Lambda de John Earle-Marsh. Tous deux s’imposaient à Julian Wilton sur Austin Seven monoplace comme neuve et à Mark Roberts sur sa non moins imposante Alvis Speed 20.

Harvey Rosten fermait le bal pour les Frazer-Nash et Gavin Bain sur une Bentley 3 liters pour sa première participation et Gyles Cooper sur une Salmson GSS prenaient les dernières positions.

Cinq voitures plus modernes étaient autorisées à prendre part aux montées des VHC.

JPEG - 14.4 ko
OMS RA

La monoplace OMS RA à monteur de moto Suzuki de Ian Davies réalisa le meilleur temps devant la Caterham Seven de Paul Deslandes. Ils précédèrent la spectaculaire Alfa Romeo GTV 6 de Claude Busson et la non moins rapide Volkswagen Golf GTI de Francis Da Silva. Ces quatre concurrents ne laissèrent que peu de chance de bien figurer à François Prieur sur sa voiture de sport, Fenouil JF 79.

Peu d’incidents furent à déplorer sur l’ensemble de ce plateau, ce qui laisse songeur sur l’état d’entretien de ce parc d’engins dont certains modèles ont plus de 50 ans d’âge : une certaine forme de développement durable ?

-> Classement VHC

Texte et photos : (c) Luc Guideau, circuits-sports.com

PNG - 32.3 ko

Contact :
ASA Côte d’Albatre
Contacter par Email
www.asacotedalbatre.com

 

Portfolio

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org