Contact Recherche avancéeé
 

Coupe des Sources 2016 (B) - un exceptionnel millésime

News Classic Racing | Publié le 13 septembre 2016

Leyon-Moors (Escort MK1), Van Rompuy-Vanoverschelde (Ascona B) et Reuter-Bernard (924) lauréats 2016 !

Une météo estivale, un public nombreux au bord des spéciales et au cœur de Spa, un parcours qui a fait l’unanimité auprès des concurrents, et pas le moindre incident sérieux, l’édition 2016 (9-10 septembre) de la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret a été marquée du sceau de la réussite ces vendredi et samedi,

JPEG - 44 ko

de quoi réjouir l’équipe organisatrice réunie autour de Pascal Collard, et confirmer que celle qui fut naguère la première épreuve de régularité pour voitures anciennes a encore de beaux jours devant elle... Un millésime 2016 qui a débuté vendredi soir pour la vingtaine de concurrents engagés en ‘Legend 50’, tous des spécialistes de la navigation et de la régularité. Longue de 240 kilomètres, la boucle de nuit reposant sur des cartes au 1 :100.000 a bien sûr fait des dégâts, certains ayant allègrement ‘jardiné’ entre la Baraque Fraiture et Dinant. Officiellement partis à 19h00, les premiers sont rentrés à Spa vers 1h30 du matin, et d’autres bien plus tard dans la nuit…
Comme on pouvait s’y attendre, cette boucle de nuit à l’ancienne a déjà donné une tournure marquée au classement en ‘Legend 50’, Daniel Reuter et Christian Bernard (Porsche 924) s’étant constitués une avance de plus de 300 points qu’ils ont mis un point d’honneur à gérer sur les spéciales fermées et sécurisées du samedi. C’est donc sans surprise que le duo s’est imposé avec un avantage plus que confortable sur une autre Porsche 924, celle de Simon-Duchene, tandis que la Lancia Fulvia de Venier-Gengoux complétait le podium.

JPEG - 86.2 ko
Daniel Reuter et Christian Bernard

Belle prestation de la Toyota Corolla GT de Bernard Verstraete, rédacteur en chef du magazine Autonews, et de son copilote Pigeolet, qui échouaient au pied du podium, devançant l’originale Clan Crusader de Collard-Bougard, représentants de la nouvelle génération.
Dans les Classes, les victoires sont revenues à Venier-Gengoux (Cl.A), Verstraete-Pigeolet (Cl.B), Reuter-Bernard (Cl.C) et Simon-Duchene (Cl.D). A noter la frayeur de Dominiczak-Dessauvages, dont la très belle Triumph Dolomite Sprint s’est retrouvée… sur le flanc après avoir escaladé un talus dans Ster. Plus de peur que de mal heureusement, et un peu de carrosserie en perspective pour le ‘Prince’…

Grosse pression en ‘Legend 65 S’

Si Dirk Van Rompuy et Jens Vanoverschelde (Opel Ascona B) ont dominé la majeure partie de la journée en ‘Legend 65 S’, catégorie qui n’empruntait que les spéciales fermées de samedi, au moment de s’élancer pour la dernière boucle, la tension était palpable. Déchaînés, Etienne Baugnée et Benoît Remion (Ford Escort MK1) étaient parvenus à se hisser à la hauteur de l’Opel de tête, bien décidés à frapper un grand coup, tandis que le duo Schoonbroodt-Gehlen (Ford Escort MK1), qui avait plongé dans le classement après une grosse perte de temps à la mi-journée, revenait à grandes enjambées, au point de menacer le trio de tête.

JPEG - 118.9 ko
Dirk Van Rompuy et Jens Vanoverschelde

C’est à coups de seconde que cela allait se jouer, et l’expertise de Jens Vanoverschelde, doublée du coup de volant de Dirk Van Rompuy, finissaient par faire la différence, le duo néerlandophone remportant une nouvelle victoire devant les Escort de Baugnée-Remion et Schoonbroodt-Gehlen, ces derniers boutant Eddy D’Hoe et Bjorn Vanoverschelde (Opel Ascona B) hors du top 3 ! Lauréats l’an dernier, John Pottier et Renaud Herman (Ford Escort MK2) ont répliqué face à cette concurrence de très grande qualité et bien équipée, complétant le top 5 et devançant la Porsche 911 de Henry-Henry.
Dans les classes, la victoire a souri aux Luxembourgeois Schmit-Schmit (Sunbeam Chamois, Cl.A), aux Français Ambrosini-Abel (Audi 80 GTE, Cl.B), à Van Rompuy-Vanoverschelde (Cl.C) et à D’Hoe-Vanoverschelde (Cl.D). A noter la 6ème place dans la plus petite des catégories pour la Citroën 2CV de Maréchal-Beaujean, au style inimitable.

Très chaud devant en ‘Legend 80’ !

Dans la catégorie à la moyenne la plus haute, la journée de samedi a consisté en une lutte sans merci, à la seconde, entre trois équipages de très grand talent : Johnny Delhez et Raphaël Deposson (Ford Escort MK2), Jean-Pierre Van de Wauwer et Eric Marnette (Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4), ainsi que Geoffrey Leyon et Freddy Moors (Ford Escort MK1) ! La bonne ambiance régnant entre ce trio durant toute l’épreuve a ravi les nombreux suiveurs, et c’est dans la dernière boucle que tout s’est également joué. Leaders depuis le matin, Delhez-Deposson craquaient sous la pression, contrairement à Leyon-Moors, qui évitaient toute erreur pour l’emporter avec 6,0 points d’avance sur ‘Vande’-Marnette et 9,4 points sur Delhez-Deposson.

JPEG - 126.8 ko
Johnny Delhez et Raphaël Deposson

Et une victoire de plus pour le garagiste de Louveigné Geoffrey Leyon, parfaitement copiloté par un Freddy Moors connaissant par cœur la partition de la régularité à moyenne haute !
Dans le sillage des trois leaders, les places ont été très chères également, et c’est l’efficace duo Driesen-Pottier (Opel Ascona B) qui pointait au 4ème rang final, devant Noël-Goldstein (Ford Escort MK1) et la vaillante DAF 66 Marathon des souriants Jamin-Beyers.
Dans les classes, les succès sont tombés dans l’escarcelle de Jamin-Beyers (Cl.A) et Leyon-Moors (Cl.C).

Histo-Démo… Show !

Réunissant une trentaine de voitures, la catégorie Histo-Démo a été synonyme de grand show d’un bout à l’autre de la journée… même si Henaut-Saint Remy se sont d’emblée offert une belle frayeur au premier passage de la carrière du Trôs Marets, effectuant un tonneau avec leur toute pimpante Citroën Visa Chrono ! Plus de peur que de mal heureusement… Les passages en force des uns et des autres, à commencer par Herman-Soret (BMW 325i E30), Blaise-Noël (Opel Corsa GSI) et Doyen-Pirotte (Toyota Corolla 16V), ont été appréciés à leur juste valeur ! Le jury de la Coupe des Sources a décidé de remettre un prix spécial à Philippe Smets, qui avait amené à Spa une superbe Sunbeam Avenger GT à la décoration ‘RAC Rally’ rappelant le bolide d’un certain Andrew Cowan.

JPEG - 885.9 ko
Philip Smets lauréat du prix du jury

Pour être complet, mentionnons encore la victoire de l’Ecurie du Maquisard, qui regroupe quelques spécialistes de la régularité, sous la houlette de Robert Vandevorst, par ailleurs chef d’orchestre de l’événement…

C’est dans une ambiance conviviale à souhait, dans l’une des salles du Radisson Blu Palace au cœur de Spa et en présence du Bourgmestre de la ville d’eaux, que la fête s’est achevée autour du godet de circonstance… « Edition sans la moindre fausse note, avec des catégories désormais bien délimitées et gages d’assurance pour le futur, un centre de calcul redoutable d’efficacité et un centre-ville où le pari du ‘Village Vintage’ a d’emblée été gagnant, nous sommes fatigués… mais heureux », concluait Pascal Collard. En un mot comme en cent : vivement l’an prochain !

-> Classement Legend 50
-> Classement Legend 65S
-> Classement Legend 80


JPEG - 158.5 ko

Texte : Vincent Franssen
photos : Vincent Lourtie, J.F. Thyssen, Tony Henssen

photo1 : Geoffrey Leyon et Freddy Moors ont surgi dans la dernière boucle pour l’emporter en ’Legend 80

-> revivre les éditions précédentes


 

Portfolio

 
 
 
 
 
 

Documents joints

Classement Legend 50 (PDF - 382.1 ko)
Classement Legend 65S (PDF - 608.9 ko)
Classement Legend 80 (PDF - 280.5 ko)

www.le-relais-des-lacs.fr


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com



http://warson-motors.com


Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org