Contact Recherche avancéeé
 

Corse Historique Etape 3 Porticcio - Porto

News Classic Racing | Publié le 7 octobre 2016

Jeudi 6 octobre. ETAPE 3. PORTICCIO-PORTO
Total de l’étape : 173,2 km. Epreuves spéciales : 69,3 km. Liaison : 103,9 km.

JPEG - 8.1 ko

Le mot de José Andreani - président du comité d’organisation :
Au-delà du plaisir, le Tour de Corse Historique est devenu une vraie compétition dont le rythme est très élevé, à l’image de la course en tête entre Romain Dumas et Erik Comas. Les concurrents se battent à tous les niveaux et jusqu’à Porto-Vecchio, les classements vont bouger !

Le mot d’Antoine Casanova - directeur de course :
Nous avons enregistré 20 abandons dans cette étape, c’est énorme ! La compétition est intense pour un rallye historique et les pilotes se prennent au jeu en attaquant au maximum !

VHC/Classic : Dumas solide et rapide leader, Comas à l’attaque résiste !

A mi-course, 1’18 séparent Romain Dumas (Porsche 911 Carrera RS) et Erik Comas (Lancia Stratos). Bernard Philippon (Ford Escort MK2) et Christian Kelders (Porsche 911 Carrera RS) en lice pour le podium !

ES 06. Les orages de la nuit ont rendu le début de la spéciale humide et glissante, entre Vero et Pont d’Azzana, sur 17, 29 kilomètres, avec une descente délicate en fin de parcours. Le choix des pneus a été prépondérant pour faire la différence.

JPEG - 584.1 ko
2e Erik Comas résiste bien à 1’18s !

Romain Dumas (Porsche 911 Carrera RS) n’a pas voulu prendre tous les risques sur cette spéciale, remportée par Erik Comas, au volant de sa Lancia Stratos avec 5 secondes d’avance. Avec un écart conséquent, Joël Marchetti (Ford MK 1 RS 2000) termine 3e à 1’17. Christian Kelders (Porsche 911 Carrera RS) et Bernard Philippon (Ford Escort MK2) qui se livrent une belle bagarre finissent ex-aequo à 1’18 de Comas. Signalons l’abandon, sur sortie de route de Jean-Pierre Manzagol (Renault 5 Turbo), véritable légende du Tour de Corse et de Jean-François Mourgues (Porsche 911 Carrera RS Alméras), l’un des favoris de cette 16e édition, qui occupait ce matin la 3e place du général.

ES 07. La deuxième spéciale du jour (Muna-Vico-Letia) a fait l’unanimité chez les concurrents, par son profil et sa difficulté. Longue de 25, 72 kilomètres, elle s’est jouée sur le sec et là, encore, le choix des pneus était important. Vainqueur de la spéciale, Romain Dumas était parti en pneus secs, Erik Comas, 2e à 8 secondes, préférant des gommes intermédiaires. Dominique Marcelli place sa Ford Escort MK2 à la 3e place (à 1 minute) devant Bernard Philippon à 1’ 08 et Christian Kelders à 1’13.

ES 08. Technique et rapide, avec une vue magnifique en redescendant sur la mer, la spéciale de 12, 50 km, entre Apriciani et Liamone a été remportée par la Porsche de Romain Dumas, 1 seconde devant la Lancia d’Erik Comas.

JPEG - 576.7 ko
3e Bernard Philippon (Ford Escort MK2)

Bernard Philippon hisse sa Ford sur le podium, à 30’, soit 1’ de mieux que Christian Kelders au volant de sa Porsche. Jean-Marc Thome place sa Porsche 911 SC à la 5e place, à 35 secondes de Romain Dumas.

ES 09. Sinueuse, étroite, bosselée, technique, avec des cordes salies par la terre, la spéciale du jour, entre Paomia et Cargese, sur 13, 79 kilomètres était magnifique ! Elle a été remportée par Erik Comas à l’attaque complète exploitant au mieux le potentiel de sa Stratos (légère et maniable), 3 secondes devant Romain Dumas. Franz Leandri pointe à la 3e place avec sa Porsche 911 SC (à 25’), devant Bernard Philippon (Ford) et Louis Antonini (Porsche 911 SC).

Le fait du jour : les orages de la nuit et les infiltrations d’eau sous les capots ont généré des problèmes de démarrage le matin pour de nombreux concurrents.

-> Tous les résultats VHC/Classic

VHRS : Baillet/Baillet (Porsche) : la précision d’une montre Zenith

Les Baillet remportent 2 spéciales et confortent leur place de leader, la lutte s’annonce serrée pour la 2e place du général !

ES 06. La spéciale s’est déroulée sur une piste sèche, avec une descente délicate à négocier pour respecter les vitesses imposées. Première victoire de la journée pour Christophe et Anne Baillet (Porsche 911 Carrera RS 3.0), avec 2 points !

JPEG - 548.5 ko
1er Christophe et Anne Baillet (Porsche)
JPEG - 617.8 ko
2e Vlieghe/Deplancke
JPEG - 493.7 ko
3e Lareppe/Lieven

Quatre équipages terminent ex-aequo (4 points) à la 2e place : Zanchi/Agnese (Lancia Fulvia Coupe HF 1.8), Marsan/Caldeira (Porsche 911 SC), Vlieghe/Deplancke (Porsche 911 Carrera RS 3.2) et Greilich/Martin (NSU 1200 TT).

ES 07. Le profil de la spéciale nécessitait d’avoir une conduite dynamique, sans aucun relâchement pour respecter les moyennes. Trois Lancia trustent le podium : Schon/Gianmarino (Beta Monte Carlo, 2 points) devant Huber-Dot (Delta Integrale, 3 points) et Zanchi/Agnese (Fulvia Coupe HF 1.6, 6 points). Quatre équipages se retrouvent à égalité à la 4e place (6 points) : Baillet/Baillet (Porsche), Petit Prost/Boine (Ford RS 2000), Arnould/Pepin (Lancia Delta) et Marsan/Caldeira (Porsche)

ES 08. Cette 3e spéciale, comme la précédente, exigeait un réel engagement et une attention de tous les instants ! Le couple Baillet (Porsche) s’octroie sa 2e spéciale du jour, avec 3 points, devant Vlieghe/Deplancke (Porsche, 4 points), ex-aequo avec Greilich/Martin (NSU). Avec 5 points, Herberth/Seichepine (Porsche 928 S) et Marsan/Caldeira (Porsche) se retrouvent ex-aequo.

ES 09. Comme en VHC/Classic, la configuration de cette spéciale imposait également les concurrents en VHRS à une conduite soutenue pour respecter les moyennes, notamment sur la fin de parcours.

Cliquez !

L’expérience de Lareppe/Lieven (Opel Kadett GTE) a été payante, victoire à l’appui, avec 2 points ! Olivier/Rainisio (Ford Escort RS 2000), Kauffman/Piret (Porsche 911) et Van Hecke/Van Hecke (Autobianchi A 112 Abarth), terminent à égalité, avec 4 points, devant Christophe et Anne Baillet (Porsche) avec 5 points. Ils consolident ainsi la première place du classement général, avec 27 points devant Vlieghe/Deplancke (51 points) et Lareppe/Lieven (52 points).

Fait du jour : Abandon dans l’ES 09 du 2e du classement général, Petit Prost/Boine sur Ford Escort RS 2000, moteur cassé.

-> Tous les résultats VHRS


La suite :

PNG - 5.8 ko

Vendredi 7 octobre. ETAPE 4. PORTO-ILE ROUSSE

Total de l’étape : 183,48 km. Epreuves spéciales : 83,12 km. Liaison : 100,36 km

ES 10 : Curzo-Fango : 27,44 km. Premier départ : 9h28
ES 11 : Notre Dame de la Serra : 27,40 km. Premier départ : 10h26
Parc de regroupement ILE ROUSSE : 12h11
ES 12 : Palasca-Olmi Capella : 18,55 km. Premier départ : 13h17
ES 13 : Speloncato-Muro : 9,73 km. Premier départ : 14h20
Entrée parc fermé Ile Rousse : 17h58


Photos Frédéric Chambert et www.photoclassicracing.com
photo1 : DUMAS / GIRAUDET - PORSCHE 911 CARRERA RS

-> Toute l’édition 2016... et les précédentes

 

Portfolio

 
 
 

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr