Contact Recherche avancéeé
 

Corse Historique Etape 2 Porto-Vecchio - Porticcio

News Classic Racing | Publié le 6 octobre 2016

Mercredi 6 octobre - étape 2 - Total de l’étape : 203,56 km. Epreuves spéciales : 74,88 km

JPEG - 8.1 ko

Le mot de José Andreani - président du comité d’organisation :
Avec les 4 spéciales du jour, nous entrons dans le vif du sujet. Les bagarres attendues sont bien là ! Les temps des pilotes impressionnent. Ça roule très vite ! Cette étape marque les premiers déboires mécaniques, et ce soir, les 3 heures d’assistance à Porticcio seront appréciées…

Le mot d’Antoine Casanova - directeur de course :
Une vingtaine d’abandons aujourd’hui dont une seule sortie de route, sans gravité. Ça va très vite, les pilotes exploitent à fond les mécaniques et ça casse. Rien que dans l’ES02, une dizaine de concurrents !

VHC/Classic : Romain Dumas, en leader incontesté

Le classement des 4 spéciales du jour s’est joué entre 5 pilotes. La hiérarchie se met en place.

JPEG - 480.1 ko
2e Erik Comas à 21 secondes

ES02. Pour la première spéciale du jour, Romain Dumas (Porsche 911 Carrera RS) donne le ton en devançant Erik Comas (Lancia Stratros HF) de 32 secondes sur les 26, 47 km de la spéciale Baccino-Orone-Chialzo. Jean-François Mourgues (Porsche 911 Carrera RS) est dans son sillage, à 37 secondes de Dumas, devant Christian Kelders (Porsche 911 Carrera RS), à 1’22 et Bernard Philippon, à 1’28, au volant de sa Ford Escort MK2.

ES03. Dans son élan, Romain Dumas enfonce le clou et signe le meilleur temps dans « Pont d’Accoravo-Zerubia » soit 20, 57 km, avec 12 secondes d’avance sur Erik Comas, 28 secondes sur Jean-François Mourgues, 55 secondes sur Kelders et 1’02 sur Bernard Philippon.

ES 04. La 3e spéciale du jour, entre Fozzano et Martini, longue de 13, 17 km, sera un copier-coller de la précédente, Romain Dumas accentuant son avance de 13 secondes sur Erik Comas.

ES 05. N’écoutant pas le conseil amical d’Harri Toivonen qui lui conseillait, sourire aux lèvres, de lever le pied, Romain Dumas termine la journée avec une quatrième victoire dans la spéciale Stiliccione-Aqua d’Oria. Sur les 14, 67 km, il devance Erik Comas de 21 secondes, Jean-François Mourgues étant relégué à 24 secondes et Christian Kelders à 52 secondes. Bernard Philippon accroche la 5e place à 54 secondes.

JPEG - 548.5 ko
3e Jean-François Mourgues relégué à 24 secondes

Quelques faits du jour : Doux (Renault 5 Turbo) problème de durite de turbo, Lajournade (Porsche 911), courroie de turbine de refroidissement sautée, Al Thani (Lancia Stratos), poulie de vilebrequin, Gaviot (Porsche 911 SC), touchette avant gauche, Zele (Peugeot 505 Turbo), touchette suite problème de frein, Simon (Opel Ascona), problème mécanique (ES03), Verrier (Jaguar MK 2), problème de transmission, Cagnac (Alpine A 310) et Besson (Alpine A 110), problème mécanique…

-> Tous les résultats VHC/Classic

VHRS : Christophe et Anne Baillet en tête à Porticcio

La catégorie « vitesse Intermédiaire » semble être le bon choix

ES 02. Pour cette entrée en matière, les vitesses pour les 3 catégories, Haute, Intermédiaire et Basse, étaient (trop) faciles à tenir. Vlieghe/Deplancke s’imposent (3 pts) avec leur Porsche 911 Carrera RS 3.2 devant Lareppe/Lieven, attendus à ce niveau de performance avec l’Opel Kadett GTE (4pts).

PNG - 231 ko
Les époux Baillet toujours en tête

Le couple Baillet, Christophe et Anne, déjà double vainqueur de l’épreuve en 2013 et 2014 truste la 3e place, sur une Porsche 911 Carrera avec 5 points, devant deux équipages ex-aequo à la 4e place : Fossa/Fine (Porsche 911 SC) et Petit Prost/Boine (Ford RS 2000) avec 6 points.

ES 03. En fonction du profil de la route, les vitesses imposées dans les 3 catégories ont fait l’unanimité. Les Baillet hissent leur Porsche en tête de la spéciale (2 pts) devant Petit Prost/Boine (Ford, 5 pts) et Vlieghe/Deplancke (Porsche, 6 pts). Avec 7 points, Lareppe/Lieven (Opel) et Marsan/Caldeira (Porsche 911 SC) terminent ex-aequo à la 4e place.

ES 04. Les vitesse imposées ont permis aux concurrents de se faire plaisir ! Deux équipages ex-aequo à la première place : Deklerck/Laporte (Porsche 911) et Lareppe/Lieven (Opel). Trois équipages se retrouvent également à égalité avec 5 points : Glath/Colliard (BMW M3), Petit Prost/Boine (Ford) et Rossi/Perlino (Lancia Flavia Coupe 1.8).

Cliquez !

ES 05. Avec le soleil de face, les vitesses ne furent pas faciles à tenir pour les concurrents… Et les Baillet, une fois encore, ont fait parler l’expérience. Ils remportent cette spéciale sans pénalités devant Vlieghe/Deplancke (Porsche, 2 pts), Petit Prost/Boine (Ford, 5 pts). Avec 7 points, 3 équipages terminent à la 4e place : Olivieri/Rainisio (Ford Escort RS 2000), Lefievre/Lafont (Talbot Samba Rallye) et Van Hecke/Van Hecke (Autobianchi A 112 Abarth).

-> Tous les résultats VHRS


La suite :

PNG - 5.8 ko

Jeudi 6 octobre. ETAPE 3. PORTICCIO-PORTO

Total de l’étape : 173,2 km. Epreuves spéciales : 69,3 km. Liaison : 103,9 km.

ES 6. Vero-Pont d’Azzana : 17,29 km. Premier départ : 9h43
ES 7. Muna-Vico-Letia : 25,72 km. Premier départ : 10h46 Parc de regroupement VICO : 11h46
ES 8. Appriciani-Liamone : 12,50 km. Premier départ : 12h40
ES 9. Paomia-Cargese : 13,79 km. Premier départ : 13h28
Entrée parc fermé Porto : 17h28


Photos Frédéric Chambert et www.photoclassicracing.com
photo1 : DUMAS / GIRAUDET - PORSCHE 911 CARRERA RS

-> Toute l’édition 2016... et les précédentes

 

Portfolio

 
 

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org