Contact Recherche avancéeé
 

Corse Historique 2017 : José Andreani vous dit tout !

News Classic Racing | Publié le 2 octobre

La 17e édition du Tour de Corse Historique se déroulera du 2 au 7 octobre 2017, avec quatre villes étapes : Porto-Vecchio, L’île-Rousse, Porto, Ajaccio et des spéciales inédites.

JPEG - 23 ko

Plus qu’un rallye, un rêve sur nos routes

Interview de José Andreani

- Retour sur votre engagement sans faille au Tour de Corse Historique dont vous êtes le grand ordonnateur. Quelles sont les nouveautés pour cette édition 2017 ?

José Andreani : Pour commencer, nous avons modifié le sens du parcours puisqu’il s’effectue cette année dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Ainsi la première étape emmènera les concurrents de Porto-Vecchio à L’Île-Rousse alors que c’était traditionnellement l’itinéraire de la dernière étape. Certaines routes sont tout à fait inédites tandis que certaines avaient été abandonnées depuis plusieurs années.

JPEG - 132.2 ko

Le parcours est plus concentré sur 340 km de spéciales. Nous allons retourner dans le centre ville d’Ajaccio ainsi qu’à Calvi et Corte où nous avons prévu des regroupements de milieu d’étape.
En ce qui concerne nos partenaires, nous sommes heureux d’avoir un nouveau partenaire titre avec Abarth ainsi qu’un nouveau partenaire horloge Ange Barde.
Pour les concurrents, nous avons mis en place de nouveaux services afin de notamment leur faciliter les ravitaillements en carburant. Comme il était compliqué de transporter du carburant par bateau en raison du Plan Vigipirate, notre partenaire Groupe Ferrandi va mettre à disposition des équipages, qui en feraient la demande, du 98. Les concurrents participeront également à l’équivalent d’un shakedown, en fait une séance d’essais non chronométrée durant laquelle les partenaires auront l’occasion de faire faire un tour à des invités par exemple.

- Comment trouve-t-on à innover encore après autant d’années sur la même épreuve ?

J. A. : C’est simple, il faut se mettre à poil tous les ans ! Il faut oser, se creuser la tête, se remette en question. Parfois c’est compliqué ! On se demande toujours jusqu’à quel point les concurrents aiment ces changements. Ce n’est pas toujours facile de modifier certaines habitudes.

JPEG - 589 ko

- Selon vous, quelles sont les voitures les plus inédites engagées cette année ?

J. A. : Je suis certain que la Simca C.G.M.C. de Jean-Claude Andruet va faire le buzz. C’est un modèle unique que Jean-Claude aurait dû piloter en 1972 et qui s’est finalement retrouvé entre les mains de Bernard Fiorentino second de l’épreuve cette année-là. Jean-Claude avait gagné mais aura forcément à cœur de prendre en mains ce coupé et son histoire particulière. Il y aura aussi une grande variété de Porsche à admirer et je pense que le capital sympathie des Coccinelle et autres 4L ne se dément pas.

- S’il ne fallait suivre qu’une spéciale quelle serait-elle ?

J. A. : Plusieurs ! Mais je crois que Ghisoni présente une réelle variété, avec une grande difficulté technique, ça monte très vite puis la descente est vertigineuse. Il y a plein d’autres spéciales qui sont absolument magnifiques mais celle-ci reste un monument pour moi.

- Pensez-vous que d’autres usines hormis Porsche vont manifester un intérêt pour une participation plus professionnelle dans les années à venir sur des épreuves telles que le Tour de Corse Historique ?

JPEG - 548.5 ko

J. A. : Je pense que les constructeurs qui s’intéressent à l’Historique n’ont pas une démarche tournée vers la compétition à proprement parler. On va voir ce que ça va donner avec Porsche cette année, ce qu’ils vont en tirer, comment on va pouvoir inciter les constructeurs à venir, c’est un test. Il n’est pas certain que les constructeurs veuillent développer la compétition historique. On va voir aussi de quelle manière Abarth va s’impliquer dans la compétition. La plupart des spectateurs se retrouvent finalement dans les villages où ils peuvent parler aux pilotes et où leurs rêves deviennent accessibles. En spéciales, on ne trouve que les connaisseurs et les passionnés. Le rallye est un musée dynamique et itinérant mais il n’est pas uniquement axé sur la compétition et la vitesse.

Ce lundi 1er octobre fut consacré aux vérifications techniques des autos.

L’épreuve du mardi 3 octobre :

Terre plein de la Marine – Porto-Vecchio
Départ Porto-Vecchio : 14h30
14h30 Départ 1ère étape : Porto-Vecchio – Porto-Vecchio
15h04 ES01 : Sotta – Santa Giulia – 12,36km
Total étape : 37,35km --- Total épreuves spéciales : 12,36km

-> Les résultats VHC en direct
-> Les résultats VHRS en direct

-> Le parcours 2017


JPEG - 30.7 ko

-> Liste des engagés au 17e Tour de Corse Historique VHC/VHRS

-> Tout 2017... et les éditions précédentes

photo1 - photo 2017 : Jean-Claude Andruet et José Andreani

photos 2016 : www.photoclassicracing.com


 

Documents joints

Carte parcours 2017 (PDF - 1.5 Mo)

Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr



www.ffsa.org