Contact Recherche avancéeé
 

Classic Charente-Maritime : régularité parfaite sous le soleil

News Classic Racing | Publié le 12 septembre 2015

Encore jeune, épris de modestie mais non dénué d’ambition, le Classic Charente-Maritime n’en finit pas de grandir. Pour sa 4ème édition (5-6 septembre), le rallye de régularité de l’ASA Sport Auto Océan aura même évolué cette année à guichets fermés, avec 50 équipages engagés pour autant de places disponibles !...

JPEG - 529.2 ko

Cerise sur le gâteau, l’épreuve aura même été estampillée internationale avec la présence de 2 équipages étrangers, l’un britannique, l’autre venu directement des Ardennes belges afin de découvrir de manière pour le moins originale notre Aunis ensoleillé.

Tout aura débuté ce samedi 5 septembre sur le front de mer de Châtelaillon-Plage pour se terminer dimanche midi face à l’océan, au pied du Fort Vauban à Fouras. Comme le précisera Jean-Pierre ROCHER, vice-président du SAO et responsable de l’organisation, notre tout premier partenaire aura été le soleil, celui-ci se montrant tout aussi fidèle au rallye que les Communes hôtes et l’ami Raymond Pinchemail d’A.R.Sport !... Qui en effet n’aura pas croisé en ce week-end radieux l’un de nos nombreux équipages en cabriolet, roulant décapoté, mèches et moustaches au vent ?...

JPEG - 144.6 ko
Venus de Wallonie, Jean-Claude COGNEAU & Xavier LESIR découvraient la régul à la française

Aux quelques « addicts » de l’épreuve châtelaillonnaise présents pour la 4ème fois, s’ajoutait une bonne vingtaine de « bizuths » venus s’essayer à la discipline, tester leur capacité à naviguer sur la terre ferme (et sur routes ouvertes), sans la moindre reconnaissance préalable et pour certains, sans connaitre le moindre chemin de la région. Plusieurs équipages étaient en effet venus de loin ; de Haute-Savoie, Creuse, Ariège, Sarthe, Gironde, Haute-Garonne ou de Paris, sans parler des étrangers.

Si pour les non initiés, un rallye de régularité peut de l’extérieur ressembler à une joyeuse petite balade en bagnole entre copains, les 302 km ciselés par Jacques PHELIPPEAU & Yannick DESCHAMPS se révélèrent très sélectifs pour les « navigos » en devenir comme pour les plus confirmés… Si cette année le road-book fut unanimement salué pour sa rigueur et sa précision, les occasions de « jardiner » furent nombreuses, certains équipages totalisant à l’arrivée une bonne cinquantaine de km superflus, fruits de quelques égarements…

JPEG - 119.6 ko
Le VHCiste André GRISON (Opel Kadett GTE) est venu de la Sarthe pour s’essayer à la régul

Pour les tous meilleurs maitrisant les pièges d’une navigation toute en finesse, pour ne pas dire empreinte de roublardise parfois, le respect continuel des moyennes proposées (toujours inférieures à 50 km/h) sera le véritable juge de paix. Il n’y aura donc point eu de rugissements intempestifs ni d’embardées furieuses de la part de ces belles autos, toutes millésimées avant l’an 2000, l’art de la régularité étant tout autre que celui d’appuyer sur le champignon. La perspicacité des copilotes et leur parfaite maitrise du matériel électronique embarqué (trip-master et/ou ordinateur de bord) assorties de la docilité de leur pilote auront déterminé le classement final.

Si des Porsche, Alpine Renault, Subaru et autres Ford Escort étaient bien présentes aux abords de l’Espace Beauséjour à Châtelaillon-Plage pour les formalités de départ et d’intendance, les « petites autos » étaient encore bien plus nombreuses ; 205 et Golf GTI, Talbot Samba Rallye, Austin Cooper, Renault Super 5, Autobianchi A112, etc…

Enfin, quelques autos d’exception, œuvres de petits constructeurs d’hier, ne manquaient pas d’attirer le regard des curieux ; une CG 1300 rutilante de 1973, une Ford Mustang de 1967, une Saab 96 LHD de 1988), une Triumph Herald Coupé de 1962 ou encore une MG B de 1964… Que de la belle et noble mécanique ! Le prix de l’élégance reviendra incontestablement à la De La Chapelle Bugatti, une magnifique réplique de la célébrissime Bugatti Roadster Type 55 de 1932 !...

JPEG - 134.3 ko
Le parc d’arrivée à Fouras était ouvert au public, pour le plus grand plaisir des amateurs de belles voitures

Jamais mis en souffrance, les moteurs n’auront guère connu de problèmes, seul un allumage défaillant abrègera le week-end de la Ford Mustang. Une Triumph cinquantenaire en rupture de durite bénéficiera d’un rafistolage de fortune (à base de tuyau d’arrosage) réalisé dans la nuit, rien que pour s’offrir le bonheur tout simple de rallier Fouras et son célèbre Fort en cette fin de matinée dominicale…

Il était ensuite temps pour les 47 équipages rescapés de cette édition 2015 de déguster quelques bonnes huîtres de Charente-Maritime offerts par l’organisation, avec comme fond d’écran un magnifique panorama à 180 degrés enveloppant l’Ile d’Aix, l’ile Madame et Fort Boyard ; rien que ça !... Sylvie MARCILLY, Maire de Fouras, engagée pour la seconde fois sur l’épreuve, ne fut d’ailleurs pas la dernière à savourer l’instant et à partager l’ambiance… A deux pas, mais à 900 km de leur base, les équipiers belges, Jean-Claude COGNEAU & Xavier LESIR (Golf MK1 1600 GTI) se fabriquèrent eux aussi de doux souvenirs en immortalisant la scène par quelques photos fourasines destinées à rejoindre la Wallonie dès ce lundi.

JPEG - 101.3 ko
Le podium 2015 ; les soeurs LEBOSSE (2è), le couple AGRANIER (1er) et J. TERRASSIER/R. LECLANCHE (3è)

Mais la « régul » restant une compétition, un classement totalisant les pénalités accumulées allait désigner les meilleurs, mais aussi les moins bons… En parfaits régionaux de l’étape et en pratiquants avertis, Dominique & Patrick AGRANIER (Porsche 911 Carrera) se seront montrés les plus précis du paddock 2015, tant en matière de respect du parcours qu’en maitrise des moyennes proposées sur les 10 secteurs de régularité, ne concédant au final que 91 points. Ils s’imposaient devant les sœurs LEBOSSÉ, Delphine & Caroline (Golf GTI), secondes pour la 3ème fois (185 points) !... Julien TERRASSIER et Rémy LECLANCHE (205 GTI), réalisaient un exploit pour leur toute première participation, en terminant 3èmes avec 206 points.

Côté voitures hybrides, Artur PRUZAK et Thierry BENCHETRIT (Toyota Prius) s’imposaient avec 152 points

A l’issue du déjeuner de clôture qui en l’Espace Beauséjour réunissait équipages, organisateurs et bénévoles du SAO et de l’ARVA (Amicale Rochelaise des Véhicules Anciens), une sympathique et chaleureuse remise des récompenses permettait à la Municipalité de Châtelaillon-Plage d’offrir à chacun des concurrents un magnifique plaid aux couleurs de son Hippodrome.

Ainsi, nos 50 équipages 2015 pourront-ils avoir bien chaud cet hiver avant de revenir l’an prochain (et toujours sous le soleil) participer à une 5ème édition qui pourrait bien (attention, rien n’est encore fait…) se voir estampillée épreuve FIA (Fédération Internationale Automobile), comptant pour la Coupe du Monde Electro-Solaire 2016… D’ici là, Jean-Pierre ROCHER et toute l’équipe du SAO disposent de quelques mois pour y réfléchir et statuer… et qui sait, franchir le pas… ou pas.

-> Classement 2015


PNG - 42.6 ko

Texte : Patrick GUERIN – SAO
Organisation : SPORT AUTOMOBILE OCEAN
photos : P.Ménier

photo1 : Presque un sans faute pour les régionaux Dominique & Patrick AGRANIER, vainqueurs de cette édition 2015


-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 
 

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com



http://warson-motors.com


Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org