Contact Recherche avancéeé
 

Chamrousse VHC : les anciennes passent entre les gouttes

News Classic Racing | Publié le 24 août 2015

La température estivale qui règnait ce samedi 22 août sur Chamrousse a permis aux concurrents engagés sur l’épreuve dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition de s’exprimer dans les meilleures conditions.

JPEG - 166.9 ko

VHC - Les essais - Le spectacle à son paroxysme

L’occasion également pour les spectateurs amassés tout au long des 4.800 mètres du tracé alpin, d’admirer les quelques 54 VHC autorisés à prendre le départ. Un record du nombre de participants qui fait la joie des nostalgiques d’anciennes sportives.

Pour ce qui est du classement scratch, c’est Edmond Guistarini qui signe le meilleur chrono du jour au volant de sa Chevron P2 B48. Il devance la Martini MK d’Éric Bady et la Van Diemen RF 82 de Jean-Marc Debeaune, le seul de ce trio de tête à ne pas avoir amélioré son chrono lors de la deuxième montée d’essais.

Le groupe 1 nous a livré une première confrontation entre américaines avec en tête de liste la Ford Mustang 390 GT de Christian Agostini qui devance la Chrysler Hemicuda de Jean Debaude.

« Gomme » a fait étalage de son talent et mis à profit la cavalerie de son Opel Commodore pour se porter au sommet de la hiérarchie du groupe 2. On retrouve derrière lui la Mercedes de l’Allemand Thomas Poppe et la Ford Escort RS2000 de Maurice Bick. Christian Riehl place sa BMW 323 I au quatrième rang devant la Volkswagen Sirocco de la Championne de France en titre, Viviane Bonnardel.

Quatre Porsche sont engagées en groupe 3. C’est la 930 Turbo de Fernand Santarelli qui signe le meilleur chrono devant les 911 de Guy Calbet, Jacques Uttewiller et Frédéric Henneton.

JPEG - 148.9 ko
DEMESSINE Jean-Claude

Une nouvelle fois le groupe 4 reste le plus fourni de ce plateau de VHC. Près d’une quinzaine de voitures sont au départ, l’essentiel de la catégorie étant composé de Porsche et d’Alpine. Pierre Chabanon impose sa Porsche devant celle de l’Italien Giorgio Tessore. On retrouve ensuite l’Alpine A110 de Luc Stockli, les Porsche de Michel Torcat et Jean-Luc Baudin qui devancent les Alpine de Jean-Claude Demessine, Philippe Brebant et Claude Prevot.

Au sein du groupe 5, la CG Barquette de Marc Poix a eu raison, pour 230 millièmes, de la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Les Marcadier monopolisent les premières places du groupe 6/7, et c’est Pascal Ferretti qui impose la sienne devant celle de Vincent Lagache et de Gilles Cursoux. Michel Pratlong place sa Tiga SC 81 au quatrième rang.

Le groupe 8/9, reflète le classement scratch avec en tête Edmond Guistarini, Eric Bady et Jean-Marc Debeaune. Suivent dans la foulée la Marcadier FL 001 de Michel Champelovier, la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence et l’Axone de Jacky Bonnot.

La course - dimanche 23 août

JPEG - 230.8 ko
Pascal Ferretti

Ils étaient près d’une cinquantaine de concurrents engagés en Véhicules Historiques de Compétition à prendre part ce dimanche à la Course de Côte de Chamrousse. Si la première montée s’est disputée sur une route rendue humide par une averse nocturne, c’est sur un tracé sec que les anciennes gloires affrontaient la deuxième montée. Plus compliquée fut l’ultime confrontation, avec l’apparition de la pluie alors qu’environ la moitié des concurrents avaient pris le départ.

Chose inhabituelle ce sont trois voitures de trois groupes différents qui trustent les premières places au scratch. Jean-Marc Debeaune et sa Van Diemen RF 82 (groupe 8/9) s’impose sur l’épreuve alpine devant la Marcadier (groupe 6/7) de Pascal Ferretti et la Porsche 911 SC (groupe 4) de l’Italien Giorgio Tessore.

La lutte entamée hier entre les belles américaines s’est poursuivie aujourd’hui en groupe 1, et c’est Christian Agostini qui impose sa Ford Mustang 390 Gt devant la Chrysler Hemicuda de Jean Debaude. Alain Buisson place pour sa part sa BMW 323 I à la troisième place.

La victoire en groupe 2 revient à l’Opel Commodore de « Gomme » qui devance l’imposante Mercedes 500 SLC de l’Allemand Thomas Poppe. Suivent aux volants de leurs BMW les Riehl père et fils, Nicolas prenant l’ascendant sur son père. Viviane Bonnardel, une des premières victimes de la pluie sur la dernière montée, occupe la cinquième place au volant de sa Volkswagen Scirocco.

JPEG - 89.3 ko
Gabriel Lejeune (321), Luc Stockli (304), Bernard Duret (328) et Frédéric Henneton (417)

Malgré des problèmes d’embrayage qui l’empêchent de prendre part à la troisième montée, Fernand Santarelli impose sa Porsche 930 Turbo en groupe 3, devant les Porsche 911 de Guy Calbet et Jacques Uttewiller.

Ce sont également les Porsche qui occupent les premières places du groupe 4 avec en tête celle de l’Italien Giorgio Tessore, qui devance celle de Pierre Chabanon. On retrouve l’Alpine de Luc Stockli au troisième rang devant la Porsche de Michel Torcat.

En groupe 5, pour quatre dixièmes de secondes, Marc Poix impose sa CG Barquette devant la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Le podium du groupe 6/7 est monopolisé par les Marcadier, avec sur la plus haute marche celle de Pascal Ferretti qui devance celles de Vincent Lagache et Gilles Cursoux.
Vainqueur au scratch, Jean-Marc Debeaune est également le plus rapide du groupe 8/9 devant la Martini MK de Roger-Serge Toupence et la Marcadier FL 001 de Michel Champelovier.

-> Le classement VHC

Organisation : A.C.R.V.M.
-> Revivre l’édition précédente

-> Compte pour le championnat VHC de la Montagne
-> Prochain RV VHC :
5/6 septembre : Turckheim 3 Epis

photo1 : Jean-Marc Debeaune

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org