Contact Recherche avancéeé
 

Automobiles CG - La cinquantaine rugissante #2

News Classic Racing | Publié le 13 avril 2016

50 ans , c’est à la fois peu et beaucoup !!! Surtout lorsque cette durée se compose de différentes périodes !

Episode 2 : Production 1966-1974... Suite

Un jour prochain, nous vous raconterons la formidable carrière de Jean Gessalin ... Mais dans cette attente , concentrons nous sur l’histoire de cette belle marque qu’est Automobiles CG !!!

JPEG - 69.8 ko

Depuis 1946 en effet, Amedee Gessalin, natif de Saignes ( Cantal) époux de Marie Chappe , est associé avec ses trois beaux frères : Albert, Abel , et Louis Chappe , eux aussi montés sur Paris dans "l’entre deux guerres ",laissant l’activité historique de machinisme agricole entre les mains de la famille restée en Haute Auvergne .

Depuis l’aluminium qu’ils travaillent pour Charles Pozzi, le futur et très célèbre importateur Ferrari France, jusqu’au stratifié polyester qu’ils sont les tous premiers à utiliser en Europe pour la construction en série des premières Alpine commandées par le créateur de la marque Charles Escoffier, les auvergnats vont capitaliser un formidable savoir faire ..... La référence absolue de la carrosserie sportive française ... C’est dans cette ambiance que le jeune Jean découvre et consolide sa vocation Aussi , lorsque sept ans après sa création , ( faisant de l’atelier parisien le véritable berceau de la marque ...) , la production Alpine migre vers le bord de la Manche , l’évidence s’impose ....

JPEG - 966.3 ko
Présentation du B 1200 au salon de Paris

Las de travailler pour les autres, nos quatre associés ( Jean Gessalin ayant succédé à son père trop tôt disparu ) décident de se lancer dans le grand bain !!! Nous sommes en 1965 et l’équipe se sent prête à relever le défi ! Un motoriste est indispensable : ce sera Simca . Et pour suivre la tendance du moment , le premier modèle sera : un cabriolet ! Dessiné bien entendu par Jean Gessalin !.. Hormis l’image " sport-loisir-chic" de cette décision , ce choix va en fait conditionner la suite des événements !! Équipée du bloc "Simca 1000" , la puissance est un peu faible, mais la légèreté de l’auto la rend véloce en plus d’être fine et élégante !!! Côté tenue de route , la voiture va immédiatement séduire ...

La présentation au grand public a lieu sous la coupole du Grand Palais à l’occasion du salon de l’auto à l’automne 1966..Le premier salon pour la toute nouvelle marque !! Un moment qui ne s’oublie pas ... La rigidité d’un véhicule decouvrable ne pouvant être assurée par le toit , c’est le châssis qui doit s’en charger . Le châssis du cabriolet CG est particulièrement réussi ... Parce que particulièrement rigide , constitué d’une poutre centrale avec caissons ; une conception encore d’actualité aujourd’hui .... Très peu d’exemplaires de ce cabriolet seront produits ( Moins de 30 ). Ce qui en fait aujourd’hui un joyau tellement recherché que certains coupes ont été scalpés pour lui ressembler !! Aussi , en cas d’achat , vérifiez bien la carte grise !!!

JPEG - 49.5 ko
Adjonction du hard top

L’évolution vers le modèle "coupé" va se faire en deux temps : Grâce a l’adjonction d’un hard top d’abord ... Puis d’un pavillon fixe afin de gagner du poids ,,,,, Le coupe est né !!! Le vrai développement de la production peut alors démarrer !!! D’autant plus que la mécanique suit !!! Car du côté de chez Simca , on progresse aussi ! De 1000cc , les moteurs passent a 1100 puis 1200 CC... Une aubaine pour CG , dont le châssis peut encaisser bien plus de puissance encore !! L’escalade à la puissance peut donc continuer ... La compétition pousse en ce sens ... En effet , les Coupes CG sont nés pour courir .. Et pour gagner , comme nous le verrons plus loin ...

Le coupe B 1200 va représenter le modèle le plus produit (moins de 280 y compris les cabriolets) . Il servira en outre de base aux prototypes destinés a la course .

JPEG - 25.9 ko
Photo officielle du C1300 à son lancement

C’est ce modèle qui va être le premier a porter le fameux logo de la marque : le coq gaulois dessiné par le grand Albert Uderzo !!! ( nous vous montrerons un documents exceptionnel concernant les logos auxquels vous avez échappé !!) Passionné d’automobiles , le père d’Astérix va réaliser une planche de six projets autour de l’idée en cours à l’époque , selon laquelle les plus grandes marques sont représentées par un animal .... ( Peugeot , Jaguar , Ferrari ...) L’adresse de l’usine et le symbole français a fait le reste ... Un logo gardant aujourd’hui tout son intérêt , surtout traité en 3 D !!! D’autant plus que son auteur suit toujours l’actualité de la marque qu’il a contribué à faire connaître !!

La construction du coupe B 1200 va se poursuivre jusqu’en 1972 puisque son successeur va apparaître en fin d’année , avec une période ou les deux modelés se "superposeront " , côté mécanique et style .

L’année 1973 est cruciale pour la marque Alors qu’en compétition les voitures écrasent la concurrence , le modèle C 1300 sort des chaînes ! Plus anguleux , plus puissant aussi , surtout dans sa version "S" développant 95 cv , le C 1300 illustre parfaitement le style des sixties ! Re stylé par le coup de crayon toujours aussi sûr de Jean Gessalin ( jupe avant , vitre latérale , poupe courte ) Ce nouveau coupe va être habillé des formidables couleurs de l’époque : jaune , vert pomme , rouge , orange , bleu dur ..... L’évolution est notable . L’auto performe rapidement .. Même si côté tarif , la concurrence fait mieux ... Moins de 100 exemplaires sortent de l’usine . Soutenues par les très bons résultats de la marque en compétition , les ventes resteront actives jusqu’au printemps 1974 .. Date d’arrêt de la production .. Et de la fermeture du l’usine ...

JPEG - 423.1 ko
Vue de l’usine : montage des C 1300

Malgré les propositions de henry Chemin ( chrysler france ) qui veut continuer avec CG , malgré les formidables performances en compétition, Albert Chappe argumente sur le choc pétrolier et la suspension ( pour une seule année ) de la compétition automobile pour jeter l’éponge ... Pour Jean Gessalin, cet arrêt est une cassure dont les séquelles n’ont pas encore totalement disparues aujourd’hui ...plus de 40 ans après ... Après avoir consacré toute son existence à la carrosserie automobile sportive , Jean Gessalin prend une armoire normande sur la tête . Il va se relever bien sur ... Et de belle manière ....
Mais cela est une autre histoire ..

@ suivre...

Episode1 : 1966-1974 ’production’

Le premier acte , dans l’histoire qui nous intéresse, dure 8ans, de 1966 a 1974 ! C’est la période " production " .

JPEG - 270.9 ko

Directement issue de la carrosserie Chappe frères et Gessalin, installée d’abord à Saint Maurs des fosses puis à Brie Comte Robert, en région parisienne, la marque Automobiles CG démarre son histoire industrielle en 1966... sur des bases solides !!

Depuis des années en effet , toute l’équipe montée à Paris depuis le haut Cantal , est réputée pour sa compétence et son sérieux en matière de carrosserie sportive . Quasiment tous les modèles ayant participés au renouveau du sport automobile français de l’après guerre sont passés entre ses mains !! DB panhard ( Deutz Bonnet ), puis CD ( Charles Deutz) et RB ( René Bonnet ) qui deviendra MATRA , et bien sur , tous les premiers modèles Alpine, qui en fait , contrairement à l’histoire officielle, ne verrons la mer que bien des années plus tard !! ....

JPEG - 244.7 ko
Abel, Albert et Louis Chappe - Jean et Amedee Gessalin devant le second modèle Alpine crée et construit chez eux : la 2+2

Une équipe très complète et compétente puisque composée d’artisans constructeurs de talent , les trois frères Chappe ( Albert, Abel , et Louis ) , et d’un désigner déjà très affirmé en la personne de Jean Gessalin , leur neveu ayant succédé à son père Amedee dans l’entreprise, après le décès de ce dernier . Formé par Henri Chapron, Jean Gessalin est tombé tout petit dans la marmite de la carrosserie !!!

Son œuvre de fin d’étude, dessinée à l’âge de 20 ans alors même qu’il satisfait a ses obligations militaires , va même tout simplement devenir ... La première Alpine Renault !! Baptisée A 106 !!!

Beau début de carrière !!!

 

Portfolio

 
 
 
 
 
 
 

Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr