Contact Recherche avancéeé
 

12e Tour de Corse Historique #4 : le bouquet final

News Classic Racing | Publié le 7 octobre 2012

Le douzième Tour de Corse a livré son verdict. Philippe Gache sur sa Porsche 911, déjà vainqueur l’an passé, remporte pour la seconde année consécutive malgré une résistance très vive jusqu’au bout.

JPEG - 101.3 ko

Cette dernière journée de compétition qui ramenait les équipages vers le podium d’arrivée à Île-Rousse aura, une fois encore riche en rebondissement, en coup d’éclat, en coup du sort, également. La victoire est revenue avec logique et brio à Phillipe Gache, associé fidèlement à Nicolas Rivière. Après avoir été mené le premier jour par Erik Comas et sa Lancia Stratos, Philippe a su réagir, corriger les réglages de sa voiture pour reprendre le commandement le lendemain. Et puis l’abandon de Comas à la voiture fragile, lui a ouvert plus encore la voie d’un second succès compétitif en terre Corse. Philippe a promis de revenir et de ce lancer un nouveau challenge et remporter un troisième Tour de Corse Historique avec autre chose qu’une 911.

LE RECORD D’ANDRUET

JPEG - 134.8 ko
Andruet/Biche

Immédiatement derrière Philippe qui retrouve-t-on ? Jean-Claude Andruet ! Jean-Claude n’était pas en grande forme physique à l’abord de cette épreuve. Un moment il envisagea même le forfait. Mais une fois encore, la magie de la compétition a opéré et cette légende du Tour de Corse a retrouvé toute sa fougue et sa vélocité. Pour preuve son chrono époustouflant dans l’épreuve de Ghisoni, signant le record du tracé. À 72 ans passés, cela suscita l’admiration de tous, de Gache en premier qui lui lança : " Eh Jean- Claude, plus t’avance en âge et plus tu vas vite. Qu’est-ce que ça va être dans dix ans..." chapeau bas Monsieur Andruet !

RÉDÉLÉ A RÉSISTÉ !

Chapeau bas également à Jean- Charles Rédélé qui, sur sa minuscule Alpine A110, a effectué une course exemplaire de maîtrise et de brio. Merci a lui d’avoir ressuscité en nous de bien beaux souvenirs où entre les mais des Andruet, des Therier, des Darniche, des Nicolas, des Manzagol et de bien d’autres encore, la petite voiture bleue enthousiasmait les foules.

JPEG - 94.4 ko
Dans l’ultime spéciale du rallye, Bonnardel signa le scratch

Cette dernière journée, Rédélé a su contenir les assauts d’une concurrence aux dents longues et aux mécaniques beaucoup plus puissantes que celle de la petite Alpine. Il a su prendre les risques qu’il fallait avec pour seul écart tout au long de ce rallye une légère sortie de route qui a ouvert son train avant. Habituel sur l’Alpine mais une assistance efficace à vite remis les choses en ordre, ou presque.

DERRIÈRE , LA GUERRE

D’autant que derrière les trois premiers, on n’amusait pas le terrain.

JPEG - 161.7 ko
La belle Ford Cortina Lotus de Nicoules, 2e en VHRS

Puren, Bonnardel, Jenot et Manzagol se tenaientt dans un mouchoir au départ de Porto-Vecchio. Puren sur sa R5 Turbo fit petit a petit son trou pour s’installer à cette quatrième place. Et ce malgré les assauts de Bonnardel qui signa par exemple le scratch dans la dernière épreuve. Malgré la fantastique vélocité d’un Manzagol retrouvé après un rallye difficile. Derrière ce trio, Jenot, Servais et Abbati complètent le top dix.

DANS LES GROUPES

En classique également, la course fut belle. jean-Pierre Mondron l’emporte sur sa Porsche Kronos devant Alain Muller dont l’Opel Ascona, multipliant les pannes, arriva difficilement jusqu’à Île Rousse. Suivait Villechalane sur sa Pirsche 911.

JPEG - 94.8 ko
Lefort sur sa VW Scirocco remporte la course en VHRS

Pendant longtemps, Jean- Jacques Julien occupa la troisième place sur sa bien sympathique DS Coupé. Il avait cette place assurée sans la rupture d’un cardan dans Ghisoni. Mais dans l’équipe de Daunat, baisser les bras ne figure pas dans le dictionnaire. Benoît Juif, le coéquipier de Julien changea la pièce dans la spéciale...

En VHRS, c’est Éric Lefort qui eut le dernier mot sur sa modeste VW Scirocco, au nez et à la barbe de voitures beaucoup plus puissantes. Comme quoi la puissance n’est pas l’arme absolue en VHRS. Jean- François Nicoules le suit sur une petite Ford Cortina Lotus et Bernard Figuiere sur sa Porsche 911.

-> Les classements VHC 2012

Podium VHRS
1 Eric LEFORT / Alain LESIEUR VOLKSWAGEN Scirocco GLIi
2 Jean-François NICOULES / François NICOULES FORD Cortina Lotus
3 Bernard FIGUIERE / Nathalie EUVRAY PORSCHE 911
-> Tout le classement VHRS


En bref...

ACCUEIL CORSE.
Hier, Fred Daunat à la sortie de l’avant dernière spéciale de la journée , casse sa boîte de vitesses. Plus moyen de poursuivre, il faut changer la boîte. Un spectateur propose son propre garage, dresse la table pour restaurer l’équipe. Quelques heures plus tard, la SM repart pour Porto-Vecchio afin de reprendre la route le lendemain

JPEG - 125 ko

LE PRIX DU FAIRPLAY
Le rallye historique, c’est aussi une grande camaraderie et une entraide permanente. À la sortie de l’épreuve de Ghisoni où il a signé le record de l’épreuve, Jean-Claude casse son câble d’embrayage, son assistance n’a pas la pièce. Qu’importe, un coup de fil à Philippe Gache et sa propre assistance se jette sous la Porsche d’Andruet pour changer la pièce. En quelques minutes, elle sera changée et l’équipage Andruet/Biche ne sera pas pénalisé.

JPEG - 122.9 ko

UN SUCCÈS POPULAIRE
Il faut aussi remercier les spectateurs pour être venu en masse sur le bord des routes, pour le respect des consignes de sécurité qu’ils ont manifesté. Des spectateur en masse sur un rallye, c’est encore possible...

JUSQU’AU BOUT... La course en VHRS sera restée indécise jusqu’à son terme. Il a fallu attendre la fin fin de la dernière spéciale pour connaître le podium définitif. Et c’est l’équipage Éric Lefort et Alain Lesueur qui décroche la timbale sur leur petite VW Scirocco en ayant su parfaitement assimilé la nouvelle règle du jeu.

JPEG - 159.7 ko

À NOS ÉQUIPES...
Puisque l’heure du bilan, des classements et des ...remerciements, donnons une mention particulière à la direction de course, toujours à l’écoute des concurrents et aux équipes de commissaires sur les routes qui ont assuré avec beaucoup de professionnalisme la sécurité de tous. Et des concurrents et des spectateurs venus en masse sur le bord des routes.

Texte : JBCom 92 /ALAIN BERNARDET
Photos : organisation

Site web : http://www.tourdecorse-historique.fr
ASA Terre de Corse Email

-> L’édition 2012 en vidéos : ici
-> Toute l’édition 2012

 

Portfolio

 
 
 

Documents joints

Classement général VHRS (PDF - 23.6 ko)

Cliquez !


Cliquez !


Cliquez !


www.classic-annonces.fr


voituresdelegende.com



www.ffsa.org